Coopération entre Hô Chi Minh-Ville et la Nouvelle-Galles du Sud de l’Australie

Vendredi, 09 novembre 2018 à 08:13:59
 Font Size:     |        Print
 

La séance de travail entre les deux parties. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne – Le vice-président permanent du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville Lê Thanh Liêm a reçu le 8 novembre une délégation du ministère des Industries lourdes, des Ressources en eau et du Commerce de la Nouvelle-Galles du Sud de l’Australie, conduite par son ministre Niall Blair.

À l’égard des relations entre les deux parties, Lê Thanh Liêm a fait savoir que Hô Chi Minh-Ville comptait 182 projets investis par l’Australie. Les échanges commerciaux bilatéraux ne cessent d’augmenter en atteignant 800 millions de dollars en 2018 et environ un milliard de dollars en 2018. Outre le commerce, les deux parties coopèrent dans beaucoup d’autres domaines tels que l’éducation, l’agriculture, le tourisme, etc.

Lê Thanh Liêm a souligné que l’une des premières priorités de la ville était la gestion des ressources en eau. Sous l’effet des changements climatiques, Hô Chi Minh-Ville doit faire face à une fréquentation croissante des inondations causées par la pluie et les marées hautes. De plus, la ville doit répondre à un grand besoin en eau potable, environ 1,8 millions de m3 par jour, au service de sa grande population. C’est pourquoi les autorités municipales souhaitent se renseigner sur les expériences australiennes dans la gestion des eaux, a-t-il indiqué.

Lê Thanh Liêm a invité la Nouvelle-Galles du Sud à coopérer avec Hô Chi Minh-Ville dans ses projets de ville intelligente, en particulier dans son projet de construction d’une zone urbaine innovante à l’est de la ville.

Pour sa part, Niall Blair a précisé que la Nouvelle-Galles du Sud confrontait de mêmes défis que Hô Chi Minh-Ville en matière d’infrastructures, de gestion des ressources en eau et de traitement des eaux usées.

Il a espéré que les deux parties renforceraient davantage leur coopération pour contribuer aux relations entre les deux pays et qu’elles bénéficieraient des opportunités offertes par l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP).

La Nouvelle-Galles du Sud et Hô Chi Minh-Ville disposent d’un fort potentiel de coopération non seulement dans la gestion des ressources en eau mais aussi dans la lutte contre le changement climatique, l’agriculture de haute technologie, l’amélioration de l’accès à l'eau potable en milieu rural et le règlement d’autres questions urbaines, a déclaré Niall Blair.

La Nouvelle-Galles du Sud compte un grand nombre de résidents vietnamiens.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: