La ligne 3 du métro de Hanoi : Entrée en service commercial avant la fin de l'année 2021

Jeudi, 11 octobre 2018 à 11:11:20
 Font Size:     |        Print
 

L’interview entre le journaliste du Nhân Dân en ligne et M. Olivier Loison - Directeur général d’Alstom pour la Chine et Asie de l’Est.

Nhân Dân en ligne - Il s'agit du tout premier contrat de système de métro intégré remporté par Alstom au Vietnam. La ligne 3 du métro de Hanoi s’étendra sur 12,5 km. Alstom va fournir et intégrer le système de métro qui comprend 10 rames Metropolis, Urbalis 400, " la solution CBTC " d’Alstom qui contrôle les mouvements des trains en leur permettant de circuler à des fréquences et des vitesses plus élevées en parfaite sécurité.Une fois opérationnelle, la ligne devrait transporter 8 600 passagers par heure et par direction. L’interview entre la journaliste du Nhân Dân en ligne et Monsieur Olivier Loison - Directeur général d’Alstom pour la Chine et Asie de l’Est.

- Pourriez-vous nous présenter les activités d’Alstom au Vietnam ?

+ Olivier Loison : " Alstom est présent au Vietnam depuis 2004 maintenant. Nous avons participé à la télécommunication de Hanoi - Vinh, phase 1 et 2. Nous avons également participé à la gare de Ninh Bình pour le projet d’initiation. Aujourd’hui nous avons travaillé sur Hanoi ligne 3. C’est une ligne qui fait 12,5km, qui va représenter 12 stations ainsi qu’un dépôt et qui relira la gare de Hanoi à Nhon.

Alstom, dans le cadre de ce projet va livrer 10 trains Metropolis et un système de communication à l’intérieur de ces trains, Urbalis 400. Mais Alstom assure également une intégration dusystème avec les différents partenaires, Thales, qui fait le centre de contrôle des télécommunications et Alstom contribuent avec Colas pour l’alimentation électrique et l’équipement du dépôt.

Aujourd’hui une ligne comme la ligne 3 va permettre dans un premier temps de déplacer 8 600 personnes par heure et par direction, cette capacité va grandir au cours des progrès pour attendre finalement un transport de 22 000personnes par heure ".

- Présentez-nous la progression de ce projet pour la ligne 3 du Métro de Hanoi ?

+ Olivier Loison : " À ce stade, c’est un projet complexe, l’ensemble des partenaires, Hanoi Metropolitan Railway Board, Thales et Colas, travaillent main dans la main afin de réussir à mettre en servir cette ligne. Nous avons atteint une maturité quinous permet de présenter ce nouveau train aux partenaires, et nous avons réalisé une étude de design qui a été extrêmement apprécié. Aujourd’hui, à ce stade, l’ensemble de nos ressources sont mobilisés et la fabrication du premier train a démarré comme prévue.

Nous allons livrer 10 trains métropolis, plus un système de signalisation Urbalis 400. Nous assurons l’intégration du système. A ce stade, dès le démarrage du projet, nous avons mobilisé des équipes internationales.

Six de nos usines en France sur les 12 travaillent pour ce projet, que ce soit Saint-Ouen pour le système, Le Creusot pour le bogie, Villeurbanne pour la signalisation, Ornans pour le moteur, Valencienne pour le train lui-même ou Tarbes pour les coffrets électriques, et l’ensemble de nos équipes sont mobilisées.

Nous avons également une forte mobilisation au Vietnam pour travailler avec les différents partenaires que ce soit, bien sur Hanoi Metropolitan Railway Board ou Systra afin que ce projet soit un succès ".

M. Olivier Loison.

- Quels sont les points forts du design et de la technologie de ces 10 trains pour ce projet ?

+ Olivier Loison : " La semaine dernière, nous avons reçu le résultat de l’étude à propos du design de ce train, qui reprend les 2 couleurs symboles du Vietnam, d’un côté le fruit du dragon, et de l’autre côté, les rizières. Et à 80% les gens interrogés trouvent beau ou très beau ce design, ce qui est une grande satisfaction, parce que la présentation du design est une étape clé importante dans un projet ferroviaire puisqu’il montre la concrétisation du projet et quelque part c’est une étape extrêmement concrète dans laquellleles gens peuvent voir dans quel système ils seront transportés demain. Au-delà de cette mobilisation, la fabrication du premier train a démarré également, conformément aux attentes.

Concernant la technologie, les trains Métropolies reprennent les dernières avancées ferroviaires de la gamme des métros d’Alstom. Ce sont des trains dont la structure est en aluminium, qui sont donc moins lourd que les autres trains, et les consommations d’énergies sont réduites, donc bien évidemment cela contribue à la réduction de l’empreinte carbone. Ce sont également des métros à plancher bas, donc en termes d’accessibilité, que ce soit des passagers avec des bagages ou des passagers en fauteuil roulant, ce train a une accessibilité qui permet de répondre aux critères.

Il a été également adapté aux demandes vietnamiennes. Le système de signalisation à l’intérieur des trains que l’on appelle CBTC va permettre également d’augmenter la capacité de ces trains avec des intervalles courts, pour nous permettre de passer, comme je vous le disais, de 8 600 personnes transportées par heure au démarrage du projet à plus de 22 000 personnes transportées par heure par la suite. Ces technologies et ce projet intègrent les dernières avancées technologiques d’Alstom pour ce projet Hanoi ligne 3 ".

- Merci pour cette interview et bon succès à vous !

MAI TRANG/NDEL