Promotion du rôle et de l'efficacité de l'IDE dans la nouvelle période

Jeudi, 04 octobre 2018 à 10:28:39
 Font Size:     |        Print
 

Avec 184 milliards de dollars décaissés au cours des 30 dernières années, l’IDE a apporté un capital important à l’investissement social total. Photo : hanoimoi.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Depuis la promulgation de la loi sur l’investissement direct étranger (IDE) à la fin de l’année 1987 et son entrée en vigueur le 1er janvier 1988, le secteur a largement contribué au développement socio-économique du Vietnam.

L’IDE a contribué à perfectionner le mécanisme de l’économie de marché, à améliorer l’environnement des affaires et des investissements, à développer les relations extérieures et à renforcer la coopération et l’intégration internationales, ainsi qu’à renforcer le prestige et la position du Vietnam sur la scène internationale.

30 ans d'attraction et d'utilisation de l’IDE

Au cours des 30 dernières années, l’investissement direct étranger (IDE) a joué un rôle moteur dans le développement économique du pays en vue de son industrialisation et de sa modernisation.

Avec 184 milliards de dollars décaissés au cours des 30 dernières années, l’IDE a apporté un capital important à l’investissement social total. La part de l’IDE dans le capital social total est passée de 15% en 2005 à 23,7% en 2017. La contribution de l’IDE au PIB du pays est passée de 6,3% en 1995 à 19,6% en 2017.

En outre, les recettes budgétaires de l’État provenant du secteur de l’IDE ont enregistré une croissance remarquable, passant de 1,8 milliard de dollars en 1994-2000 à 8 milliards de dollars en 2017. Avec 58,2% du capital total enregistré pour les industries de transformation et de fabrication, le secteur de l’IDE a contribué à modifier la structure économique du pays.

Les activités de l’IDE ont également favorisé l’expansion des marchés d’exportation vietnamiens, accéléré la transformation de la structure des produits exportés et aidé progressivement le Vietnam à se joindre aux chaînes de production et de valeur mondiales.

Les réalisations susmentionnées ont confirmé que la politique de la coopération avec la partie étrangère de l’État vietnamien était appropriée à la tendance générale du développement à l’époque.

Cependant, l'attrait et l'utilisation de l’IDE au cours des dernières années ont révélé un certain nombre de lacunes et de limitations qu'il convient de résoudre rapidement. Par exemple, les liens et les retombées du secteur de l’IDE sur d’autres secteurs de l’économie nationale n’ont pas été productifs : le transfert de technologie n'a pas donné les résultats escomptés; la part des investissements des sociétés transnationales est faible; et les investissements des États-Unis et de l'UE au Vietnam n'ont jusqu'à présent pas été à la hauteur de leur potentiel. Certains projets d’IDE n’ont pas respecté strictement les lois sur la protection de l’environnement, la fiscalité et le travail.

Nguyên Chi Dung, ministre vietnamien du Plan et de l’Investissement. Photo : Ministre vietnamien du Plan et de l’Investissement.

Mesures clés pour promouvoir l’IDE

Afin d’améliorer la qualité, l’efficacité et la contribution de l’IDE au développement socio-économique du pays au cours de la période à venir, il est essentiel de se concentrer sur le perfectionnement du système et des politiques juridiques.

En conséquence, il convient de développer les institutions économiques tout en améliorant l'environnement des entreprises et des investissements conformément aux normes du marché et aux tendances en matière d'intégration.

Les gestionnaires devraient perfectionner simultanément le cadre juridique sur les investissements, les entreprises, la planification, la gestion des travailleurs étrangers et le tourisme, ainsi que l’entrée, la sortie et le séjour des étrangers afin d’améliorer l’efficacité de la gestion par l’État des activités des entreprises d’IDE.

Il est essentiel de modifier et de compléter les lois existantes conformément à la nouvelle loi sur la concurrence 2018 afin de contrôler strictement les activités de fusion et acquisition (M & A), y compris celles exercées par des investisseurs étrangers, ainsi que les acquisitions d'investisseurs étrangers et les activités d'IDE pour les entreprises nationales.

En plus de mettre au point un système de lois et de politiques et de développer une base de données, les agences concernées devraient demander aux entreprises, en particulier aux entreprises d'IDE, de divulguer leurs informations afin d'éviter, de restreindre et de gérer leurs prix de transfert et leur évasion fiscale.

Les politiques d'attraction à l'investissement doivent être rénovées conformément à l'objectif de développement socio-économique sur la base de critères spécifiques pour attirer et utiliser le capital d'IDE.

L’amélioration des capacités des entreprises nationales, le renforcement de leurs liens et de leurs partenariats avec des sociétés d’IDE, ainsi que la mise en place de ressources humaines hautement qualifiées sont des tâches urgentes pour stimuler les potentiels internes à long terme.

Le mécanisme de gestion de l’État doit être consolidé de manière synchrone et efficace, afin de créer les conditions favorables aux entreprises d’IDE pour exercer leurs activités commerciales et d’investissement, tout en surveillant de près le respect de leurs engagements et de leurs conditions.

(Nguyên Chi Dung, ministre vietnamien du Plan et de l’Investissement)

NDEL