Le Vietnam s’engage pour le développement de la pêche responsable et durable

Mercredi, 11 juillet 2018 à 21:09:24
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : DH/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam a récemment décidé de se joindre à l’Accord relatif aux mesures du ressort de l’État du port (PSMA), a fait savoir le Département général des produits aquatiques du Ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural.

Cette décision récemment prise par le Gouvernement vietnamien a été plébiscitée par l’opinion internationale et le Comité des pêches (COFI), organe subsidiaire du Conseil de la FAO, a indiqué le chef dudit département Nguyên Ngoc Oai à l’Agence vietnamienne d’information (VNA), en marge de la 33e session du COFI à Rome, en Italie.

La décision est d’autant plus significative qu’elle a été officiellement annoncée à la session régulière du COFI, devant les officiels de la FAO et les hauts représentants du secteur de la pêche des pays membres.

Les dirigeants du COFI et les délégations ont hautement apprécié cette décision du gouvernement vietnamien, la qualifiant d’une manifestation de l’engagement du pays à l’égard des questions internationales en faveur d’un modèle national de pêche durable, a indiqué Nguyên Ngoc Oai.

Approuvé par la Conférence de la FAO à sa 36e session à Rome en novembre 2009, et entré en vigueur en juin 2016, le PSMA le premier accord international contraignant à cibler spécifiquement la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).

Son objectif est de prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche INN en empêchant les navires engagés dans la pêche INN d’utiliser les ports et de débarquer leurs captures.

Jusqu’en mai dernier 54 pays et l’Union européenne (UE) sont devenus parties au PSMA. Parmi les parties à l’accord, l’UE, les États-Unis et le Japon sont des marchés d’exportation importants pour la pêche vietnamienne.

En adhérant au PSMA, le Vietnam se concentrera sur l’internalisation des cadres juridiques appropriés pour la pêche, le renforcement de la gestion des navires de pêche étrangers faisant escale dans ses ports, de l’origine des produits de la pêche importés, et de l’échange d’informations entre les parties concernées.

Le Ministère de l’Agriculture et du Développement rural est chargé de se coordonner avec les organismes compétents pour mettre en œuvre le PSMA conformément à la réglementation en vigueur.

Le COFI, établi en 1965, est actuellement le seul forum intergouvernemental mondial dans lequel les grands problèmes des pêches et de l’aquaculture mondiales sont examinés et des recommandations adressées aux gouvernements, aux organes régionaux des pêches, aux ONG, aux travailleurs du secteur, à la FAO et à la communauté internationale, périodiquement et sur une base mondiale. Le COFI a également servi de forum pour la négociation d’instruments non contraignants et d’accords mondiaux.

VNA/NDEL