La Bourse vietnamienne séduit toujours les investisseurs étrangers

Mercredi, 04 juillet 2018 à 11:21:42
 Font Size:     |        Print
 

Le siège du Service de Transactions boursières de Hanoi (HNX). Photo : Khanh Giang/NDEL

Nhân Dân en ligne - Les investisseurs étrangers sont restés acheteurs nets avec 38 752 milliards de dôngs en actions, certificats de fonds, et 1 788 milliards de dôngs sur le marché obligataire depuis janvier, a fait savoir le Comité d’État de la Bourse (CEB).

Pour les six premiers mois de l’année, les investisseurs étrangers ont effectué des achats nets de plus de 40.539 milliards de dôngs de titres sur le marché boursier, a-t-il indiqué. Les flux de trésorerie indirects du 1er au 26 juin ont été estimés à 34 millions de dollars, a ajouté fait savoir le CEB.

Du début de l’année au 26 juin, les flux de trésorerie nets ont été estimés à 2,28 milliards de dollars. La valeur des actions détenues par des investisseurs étrangers a atteint 35,7 milliards de dollars.

Bien que le marché sous-jacent soit en baisse, la valeur des transactions sur produits dérivés en juin a atteint son plus haut niveau depuis le début de l’année avec 1.983.614 contrats d’une valeur nominale totale de 193.371 milliards de dôngs.

Cet important flux de capital étranger entre et sort du Vietnam tous les jours à travers des canaux directs ou indirects, mais grosso modo, les entrants sont plus importants que les sortants, a indiqué à la presse le président du CEB, Trân Van Dung.

Des entreprises en ligne de mire

Les investisseurs étrangers se sont engagés dans l’acquisition des actions émises par les entreprises étatiques comme la raffinerie de Binh Son, PV Oil et PV Power lors de leurs introductions en bourses vers la fin 2017 et au début 2018, et des celles de entreprises fraîchement cotées comme Vinhomes, Techcombank et Vincom Retail.

La prudence reste toutefois de mise du fait des évolutions économiques, monétaires et commerciales actuelles, a-t-il mis en garde, évoquant le relèvement des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed) et l’escalade des tensions commerciales.

Continuant sur sa lancée, le Vietnam s’est fixé comme objectif une croissance de 6,8% en 2018, soutenue par une politique monétaire accommodante, une politique budgétaire flexible. Les investisseurs vont tenter de saisir les opportunités offertes par la possibilité du Vietnam d’être ajouté au MSCI Emerging Markets, un indice boursier mesurant la performance des marchés boursiers des pays à économie émergente.

Selon Bloomberg, le marché boursier du Vietnam est en passe de devenir le plus performant d’Asie pour la deuxième année consécutive. L’économie vietnamienne a affiché une belle santé ces dernières années, et ce malgré les fluctuations à l’échelle nationale comme internationale.

VNA/NDEL