HCM-Ville et Dà Nang souhaitent dynamiser leur coopération avec la R. tchèque

Vendredi, 13 avril 2018 à 05:29:55
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-président permanent du Comité populaire de HCM-Ville, Lê Thanh Liêm (à droite), et le vice-ministre tchèque de l’Industrie et du Commerce, Vladimir Bartl. Photo: VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et Hô Chi Minh-Ville en particulier souhaitent promouvoir une coopération mutuellement avantageuse avec la République tchèque (R. tchèque) dans les domaines d’intérêt commun.

C’est ce qu’a déclaré le vice-président permanent du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Lê Thanh Liêm, en recevant ce vendredi après-midi le vice-ministre tchèque de l’Industrie et du Commerce, Vladimir Bartl.

Le dirigeant de Hô Chi Minh-Ville s’est réjoui du développement vigoureux des relations Vietnam-R. tchèque ces derniers temps, comme en témoigne la signature de nombreux accords de coopération dans des domaines aussi divers que l’économie, l’investissement, la diplomatie, la culture et l’éducation. Il a hautement apprécié le rôle efficace du Comité intergouvernemental dans le renforcement de la coopération bilatérale dans les sciences et les techniques.

Lê Thanh Liêm s’est également dit convaincu que la visite au Vietnam du vice-ministre tchèque de l’Industrie et du Commerce permettrait de promouvoir la coopération bilatérale dans différents secteurs.

Hô Chi Minh-Ville s’engage à créer les meilleures conditions possibles à l’ouverture du Consulat général de la R. tchèque sur son sol, a affirmé le vice-président du Comité populaire municipal. Il a aussi souligné la volonté de la mégapole du Sud de travailler en étroite collaboration avec les partenaires tchèques pour dynamiser la coopération bilatérale dans l’économie, le commerce et l’investissement, au service des intérêts communs.

Pour sa part, le vice-ministre tchèque Vladimir Bartl a indiqué que son pays souhaitait renforcer la coopération décentralisée avec le Vietnam. Il a plaidé pour le resserrement des liens étroits entre les localités tchèques et vietnamiennes, y compris Hô Chi Minh-Ville, sur la base de bonnes relations traditionnelles entre les deux pays.

Selon lui, l’ouverture du Consulat général de la R. tchèque à Hô Chi Minh-Ville répondra aux attentes des entreprises tchèques désireuses s’installer dans cette localité vietnamienne et contribuera à stimuler la coopération bilatérale dans l’économie, le tourisme et la culture.

Le vice-ministre Vladimir Bartl a informé ses hôtes vietnamiens du succès du Forum d’affaires Vietnam-R. tchèque tenu dans la matinée du même jour à Hô Chi Minh-Ville. Il a appelé les autorités de la mégapole du Sud du Vietnam à favoriser la mise en œuvre des projets d’investissements tchèques, notamment dans les hautes technologies, la transformation alimentaire, l’ingénierie du trafic urbain ou les techniques de construction de l’aéroport.

La R. tchèque est prête à partager ses expériences avec Hô Chi Minh-Ville dans la construction des systèmes de traitement des eaux usées, la prévention et la lutte contre les inondations, la protection de l’environnement, etc., a conclu Vladimir Bartl.

Rencontre entre le vice-ministre tchèque Vladimir Bartl et les autorités de la ville de Dà Nang. Photo: danang.gov.vn.

* La veille, le vice-ministre tchèque Vladimir Bartl est allé saluer le vice-président du Comité populaire de la ville de Dà Nang (au Centre), Hô Ky Minh.

Le vice-ministre tchèque s’est montré impressionné devant la croissance spectaculaire de Dà Nang ces dernières années. Il a affirmé la volonté de son pays de promouvoir sa coopération avec la ville vietnamienne dans la mécanique, les biotechnologies, les nanotechnologies, le commerce touristique, etc.

Comme le Vietnam et la R. tchèque vont bientôt célébrer le 70e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques, le vice-ministre Vladimir Bartl a appelé les deux pays à rendre plus profonde et plus substantielle leur coopération pour profiter au mieux de leurs potentiels.

Il a également émis le souhait des entreprises tchèques de s’installer dans la Zone de hautes technologies de Dà Nang et d’élargir leurs investissements dans les projets de hautes technologies, de commerce touristique et de développement des transports urbains.

Partagent le même point de vue que le vice-ministre tchèque, le vice-président du Comité populaire de Dà Nang, Hô Ky Minh, a jugé nécessaire d’ouvrir une ligne aérienne directe entre le Vietnam et la R. tchèque afin de faciliter le déplacement des deux peuples et les échanges commerciaux bilatéraux.

Il a souhaité attirer davantage d’investissements tchèques à Dà Nang dans les temps à venir.

Pour l’heure, la R. tchèque est l'un des principaux partenaires du Vietnam en Europe centrale et orientale. L’an dernier, le chiffre d’affaires du commerce bilatéral a atteint plus de 257 millions de dollars. Rien que durant les deux premiers mois de 2018, les deux pays ont réalisé un chiffre d’affaires d’import-export de près de 50 millions de dollars, soit une hausse de 31,3% en variation annuelle.

Le Vietnam exporte en R. tchèque des chaussures, du textile-habillement, des téléphones portables, des pièces détachées électroniques, des produits agricoles et aquatiques. Il importe des machines, des équipements, des produits mécaniques, des produits pharmaceutiques et des cristaux, etc.

En ces deux premiers mois de l’année, la R. tchèque recense 36 projets d’investissement au Vietnam représentant plus de 90 millions de dollars d’investissement, se classant ainsi au 49e rang (sur 126 pays) des investisseurs les plus importants au Vietnam. Le Vietnam, quant à lui, compte seulement 4 projets d’investissement en R. tchèque pour un fonds total de 4,5 millions de dollars.

NDEL