La CE arrête l'enquête sur les transpalettes à mains du Vietnam

Vendredi, 06 avril 2018 à 09:00:05
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration. VOV.

Nhân Dân en ligne - La Commission européenne (CE) a décidé d'arrêter l'enquête antidumping concernant les transpalettes à mains importées du Vietnam, a rapporté le bureau commercial du Vietnam en Belgique.

Dans une annonce, la CE a fait savoir qu'il n'y avait pas de contournement des mesures antidumping concernant ces produits et a décidé d'arrêter l'enquête.

L'enquête, qui a débuté le 19 juillet 2017, visait à déterminer si l'importation de transpalettes à mains et de leurs pièces, y compris les châssis et les systèmes hydrauliques, dans l'UE a contourné la réglementation. Il a été mené suite à une pétition de PR Industrial SRL et Toyota Material Handling Europe.

Selon l'Autorité des mesures correctives commerciales du Vietnam, les pétitionnaires ont déclaré avoir été témoins d'une modification des échanges commerciaux entre la Chine et le Vietnam vers l'UE suite à l'augmentation des droits sur le produit sans justification suffisante ni justification économique pour un tel changement.

Cette modification semble provenir des expéditions du produit concerné via le Vietnam vers l'UE après avoir été assemblé au Vietnam.

Les requérants ont apporté la preuve que ces opérations d'assemblage constituent un contournement, car les pièces chinoises représentent plus de 60% de la valeur totale du produit assemblé et la valeur ajoutée au montage est inférieure à 25% du coût de fabrication.

NDEL