CPTPP : un expert singapourien propose le Vietnam d’accélérer la réforme

Mardi, 13 mars 2018 à 16:26:02
 Font Size:     |        Print
 

Dans une usine de textile-habillement à Huê. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam doit stimuler la réforme dans certains domaines pour mieux profiter de l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), a estimé Hoe Ee Khor, économicien en chef du Bureau d’étude économique ASEAN+3 à Singapour.

Le Vietnam doit accélérer les réformes au sein des entreprises, dans l’achat public, l’emploi, le développement des PME. Ces réformes permettront au Vietnam de tirer les profits du CPTPP et soutiendront sa croissance et contribueront à améliorer la compétitivité nationale pour le long terme.

Le CPTPP est un accord très important avec la participation des onze pays membres, dont le Vietnam. Cet accord couvre les marchés d’environ 500 millions d’habitants qui représentent 13% du PIB et 15% du commerce mondial.

Le Vietnam profitera de l’augmentation des fonds à investissement direct étranger (IDE), notamment pour le secteur de textile-habillement, Grâce au CPTPP, le fonds d’IDE au Vietnam va s’accroître de 2% en 2025 et 6% en 2030.

Selon l’expert singapourien, les exportations entre le Vietnam et les pays membres du CPTPP représentent 30% de celles du Vietnam à l’étranger ces cinq dernières années. Singapour et le Japon sont les deux premiers investisseurs étrangers du Vietnam. Grâce au CPTPP, le Vietnam attire davantage les investissements.

Les représentants de onze pays de l'Asie-Pacifique, dont le Vietnam, ont officiellement signé le 9 mars le CPTPP au Chili. L’accord ambitieux est le résultat des négociations menées au cours de l'année dernière par ces pays après le désengagement des États-Unis de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP) en 2017.

Le CPTPP conserve le texte original avec 8.000 pages mais gèle la mise en œuvre de 22 clauses, dont celle sur la propriété intellectuelle afin d’assurer l’équilibre et la qualité du document dans le nouveau contexte entre les 11 pays signataires. Avec ses engagements forts sur l'ouverture du marché, le CPTPP promet d'apporter de nombreux avantages économiques pour les pays signataires.

VNA/NDEL

  Partager cet article