Le groupe vietnamien TH à la conquête du secteur laitier russe

Vendredi, 02 février 2018 à 02:47:27
 Font Size:     |        Print
 

La cérémonie d'inauguration. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Le groupe vietnamien TH a inauguré le 31 janvier sa première ferme de vaches laitières à haut rendement dans la ville de Volokolamsk, l'oblast de Moscou, en Russie.

La cérémonie d’inauguration a vu la présence du gouverneur de l'oblast de Moscou Andrey Vorobiev, de l’ambassadeur vietnamien Ngô Duc Manh, d’autres dirigeants de l'oblast de Moscou et de l’oblast de Tioumen, ainsi que des cadres de l’ambassade du Vietnam en Russie.

La ferme s’inscrit dans le projet de construction d’un complexe de fermes d’élevage de vaches laitières et de production de lait de hautes technologies que le groupe TH lance en Russie. D’un investissement de 2,7 milliards de dollars, le complexe a été mis en chantier le 18 mai 2016 en présence du Premier-ministre Nguyên Xuân Phuc et de hauts responsables du gouvernement russe.

Le 3 janvier, la ferme a accueilli un troupeau de 1 100 vaches laitières en race pure importées depuis les États-Unis. Le 14 janvier, la première génisse a été mise bas. La fondatrice du groupe TH lui a attribué le prénom « GMilk ».

La ferme s’équipe de technologies modernes pour bien gérer le troupeau et contrôler strictement la qualité et l’hygiène du lait. Toutes les vaches sont déjà obligatoirement porteuses d’une puce électronique permettant tout d’abord d’améliorer la fiabilité de la traçabilité et de mieux maîtriser la situation sanitaire. Les informations sur les vaches sont régulièrement expédiées vers l'ordinateur.

La production journalière laitière devrait s’élever à 11-12 tonnes/vache/cycle (un cycle dure normalement 305 jours). Avec ces 1 100 premières vaches, la ferme pourrait atteindre une production de 30 tonnes de lait par jour.

Par la suite, le groupe TH continuera à concrétiser leur projet. L’objectif actuel est de mener à bien sa première phase en mai prochain, a déclaré Thai Huong. Rien que dans l'oblast de Moscou, TH investira 500 millions de dollars pour construire une série des fermes sur une superficie totale de 50 000 ha, avec un troupeau total qui s'établirait à 45 000 têtes et pour une production annuelle estimée à 234 000 tonnes de lait.

En parallèle, le groupe vietnamien est en train de construire une autre ferme dans la ville de Kalouga, l'oblast éponyme. La ferme sera inaugurée vers la fin du premier trimestre de 2018.

Aussi dans le cadre de ce projet, TH élargira ses travaux vers l’oblast de Tioumen, la République de Bachkirie et l'Extrême-Orient russe. Ainsi, TH fait preuve d’une forte détermination pour débarquer sur les terrains du marché laitier russe.

Ce projet ambitieux est divisé en trois phases, a fait savoir Thai Huong. Durant la troisième phase, le nombre de vaches devrait s’élever à 350 000 têtes, produisant 5 900 tonnes de lait/jour, ce qui est équivalent à 1,8 millions de tonnes/an. La superficie d’exploitation serait de 140 000 ha.

Selon l’association des producteurs du lait de Russie, le pays comptait 8,25 millions de vaches laitières en 2016, pour une production de 30,7 millions de tonnes. Il a dû cependant faire face à la pénurie du lait et a dû importer dans la même année environ 7,2 millions de tonnes.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: