Le Vietnam salue la deuxième usine du groupe Mitsubishi Motors

Lundi, 15 janvier 2018 à 23:02:18
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-PM Vuong Dinh Huê (à droite) et le vice-président du groupe Mitsubishi Motors, Kozo Shiraji. Photo: VOV.

Nhân Dân en ligne - En recevant, le 15 janvier, à Hanoi, Kozo Shiraji, vice-président du groupe Mitsubishi Motors, le Vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a salué le projet de construction de la deuxième usine de véhicules de ce groupe japonais au Vietnam en affirmant lui créer les conditions les plus favorables possibles.

Selon le Vice-PM vietnamien, la coopération dans l’industrie automobile et l’industrie auxiliaire est une priorité des relations Vietnam - Japon. Il s’agit d’un secteur de fort potentiel du Japon et en demande du Vietnam. L’élargissement de la production de Mitsubishi Motors au Vietnam contribuera à mettre en œuvre la Stratégie d'industrialisation du pays dans le cadre de la coopération Vietnam-Japon d'ici 2020 et à l'horizon 2030.

En investissant au Vietnam, Mitsubishi Motors bénéficiera d'une main-d'œuvre locale de qualité et d'un tarif fiscal privilégié, a ajouté Vuong Dinh Huê, en réaffirmant que le Vietnam créera des conditions favorables aux investisseurs étrangers, notamment ceux du Japon.

Remerciant l’attention et le soutien du Gouvernement vietnamien, le vice-président de Mitsubishi Motors, Kozo Shiraji, a déclaré que le Vietnam est l’un de ses principaux centres de production et un marché potentiel de son groupe en Asie du Sud-Est avec une source de jeunes travailleurs qualifiés.

Actuellement, Mitsubishi Motors est en train de chercher un emplacement pour construire sa deuxième usine au Vietnam avec un investissement de 250 millions de dollars et une capacité de production de 30.000 à 50.000 véhicules par an, a fait savoir Kozo Shiraji.

Mitsubishi Motors espère que ce projet contribuera au développement socio-économique vietnamien et renforcera la coopération avec le Vietnam dans la fabrication des véhicules électriques respectueux de l'environnement dans les temps à venir.

NDEL