La SFI aide le Vietnam à améliorer l’accès à l’eau potable en milieu urbain

Mercredi, 10 janvier 2018 à 03:07:08
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : http://baochinhphu.vn

Nhân Dân en ligne - La Société financière internationale (SFI), organisation du Groupe de la Banque mondiale (BM) vient de s’engager à accorder un emprunt obligataire convertible de 15,3 millions de dollars à la compagnie vietnamienne DNP Water pour que celle-ci investisse pour améliorer l’accès à l’eau potable pour les populations urbaines au Vietnam.

Cette somme s’inscrit dans un prêt global, dont la valeur pourrait s’élever à 24,9 millions de dollars, consenti par la SFI à DNP Water dans le but de l’aider dans ses prochaines stratégies de développement.

Vu Dinh Dô, président du conseil d'administration de DNP Water, a fait savoir que sa compagnie avait l’intention d’investir davantage dans la construction d’ouvrages de traitement et d’approvisionnement en eaux ainsi que de faire croître cinq fois la capacité journalière de traitement et d’approvisionnement de son système pour atteindre un million de m3 d’ici 2025.

DNP Water utilisera ces assistances financières pour construire deux usines de traitement des eaux, acheter certaines compagnies d’approvisionnement en eaux sous forme d'actionnarisation et améliorer la capacité de traitement des eaux des villes aux niveaux 2 et 3 (selon le classement des villes vietnamiennes).

Selon Kyle Kelhofer, directeur national de la SFI au Vietnam, au Cambodge et au Laos, l’amélioration de l’accès à l’eau potable à des coûts raisonnables est l’un des objectifs clés de la SFI. Il a souhaité que les assistances de la SFI encouragent les entreprises privées à se lancer davantage dans le domaine des infrastructures de base.

La SFI est aujourd’hui partenaire d’environ 2 000 entreprises privées partout dans le monde. Durant l’exercice fiscal de 2017, elle a investi 19,3 milliards de dollars dans les pays en voie de développement.

À l’heure actuelle, il n’y a que 35% de la population vietnamienne qui ait accès à l'eau du robinet. La BM estime que le Vietnam devrait investir d’ici 2020 un milliard de dollars pour répondre aux besoins en eau potable dans les milieux urbains.

Le Gouvernement vietnamien se montre actif en incitant les acteurs privés à participer dans la production d’eau potable et l’élargissement des réseaux d’approvisionnement en eaux du robinet.

NDEL