Hô Chi Minh-Ville invite les investisseurs à participer à ses projets phares

Jeudi, 12 octobre 2017 à 01:23:08
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : qdnd.vn.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le Centre de Promotion du commerce et de l’investissement de Hô Chi Minh-Ville (ITPC) a organisé, le 11 octobre, une réunion de promotion d’investissement avec la participation des représentants du comité populaire de la ville, de consulats généraux étrangers, d’organisations internationales, d’entreprises et d’organes concernés.

L’objectif était d’accélérer les partenariats économiques, d’attirer de nouveaux investisseurs, de soutenir les investisseurs existants, de communiquer les politiques préférentielles accordées à ceux-ci et de promouvoir les atouts de la ville dont un environnement d’affaires favorable et une abondance de ressources humaines de bonne qualité.

Les infrastructures constituent le domaine de première importance à développer pour les autorités municipales qui veulent faire de la ville un grand centre économique, financier, commercial, scientifique et technologique de l’Asie du Sud-Est. Lors de la réunion, elles ont invité les investisseurs tant vietnamiens qu’étrangers à participer à leurs projets phares. Précisément, les autorités locales ont proposé 116 projets d'investissement privé, 11 projets au niveau central et 6 projets qui s'implantent au sein de la nouvelle zone urbaine de Thu Thiêm.

Parmi les 116 projets d'investissement privé, il y a 64 projets dans les infrastructures de transport et de communications, cinq dans les infrastructures techniques urbaines, sept dans la gestion des inondations, trois dans l’agriculture, un dans l’industrie, quatre dans le commerce et le service, 21 dans l’amélioration des paysages urbains et la construction des logements au service de la réinstallation, six dans l’éducation, un dans la santé et quatre dans la culture et les sports.

Les 11 projets au niveau central sont distribués comme suit : neuf dans les infrastructures de transport et de communications, un dans l’éducation et la formation et un dans la santé.

Au sein de la nouvelle zone urbaine de Thu Thiêm, les autorités incitent les entreprises à investir dans six projets de construction, y compris un hôtel, quatre écoles aux normes internationales et un opéra.

Lors de son processus de développement d’infrastructures, la ville a décidé de ne pas toucher à la zone tampon et à la zone de réhabilitation écologique de la réserve de biosphère de Cân Gio, ainsi qu’aux forêts à usage spécial et aux forêts de protection qui s’étendent dans les deux districts de Binh Chanh et de Cu Chi.

Les autorités s’efforcent également de faire déménager les usines industrielles vers des lieux loin du centre-ville et de développer des industries respectueuses de l’environnement et à haute valeur scientifique. Construire des réseaux de transport et de communications modernes est aussi une grande priorité de la ville.

Hô Chi Minh-Ville compte aujourd’hui 13 millions d’habitants sur une superficie de 2 000 km2. Elle connaît une croissance annuelle considérable de 9,6%. Durant les huit premiers mois de 2017, elle a reçu 3,29 milliards de dollars d’investissements étrangers.

NDEL