Développer l'économie privée pour en faire une force motrice importante de l'économie

Mardi, 13 juin 2017 à 11:38:42
 Font Size:     |        Print
 

L’économiste Phan Thanh Hà. Photo: NDEL.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le 5ème Plénum du Comité central (CC) du Parti communiste vietnamien (PCV), 12ème exercice, a approuvé un certain nombre de résolutions dont une sur le développement de l'économie privée pour en faire une force motrice importante de l'économie socialiste de marché. Ce changement se fonde sur une base théorique et pratique apportant la confiance à toutes les entreprises. Cependant, cette résolution devrait être précisée par la loi adoptée par l'Assemblée nationale et dirigée par le gouvernement afin qu’elle puisse bientôt être mise en œuvre.

C’est ce qu’a souligné Phan Thanh Hà, économiste, lors de son interview accordée au journal Nhân Dân en ligne.

Le 5ème Plénum du CC du PCV, 12ème exercice, a également déterminé qu’il faut veiller au développement de l'économie privée d'une manière rapide, saine et plus appropriée afin de devenir un moteur important pour la production et le développement socio-économique. L’économie privée doit progresser de concert avec l'économie d'État et l'économie collective, pour édifier avec succès l’économie indépendante,autonome et intégrée au monde.

Selon Phan Thanh Hà,le secteur économique privé a joué un rôle moteur important pour le développement de l'économie socialiste de marché au Vietnam. Il contribue significativement à la réduction de la pauvreté et au développement économique du pays.

Néanmoins, les entreprises privées ont des forces et des faiblesses. Pour le développement des entreprises privées, il est nécessaire de promouvoir leurs forces et limiter leurs faiblesses. Les entreprises privées font toujours des efforts pour une meilleure efficacité. Bien qu’elles fonctionnent pour leurs propresobjectifs, elles sont toujours volontaires pour offrir de meilleurs services à leurs clients.

Le Vietnam dénombre quelque 500.000 entreprises privées. Photo: VNA.

Pourtant, les entreprises privées ont un inconvénient, en utilisant tous les moyens pour atteindre leur objectif principal. Elles peuvent rivaliser entre elles avec des comportements malsains tels que la publicité mensongère, la concurrence calomnieuse ou la fraude commerciale, la fraude fiscale, etc. a indiqué Phan Thanh Hà.

Reconnaissant les aspects positifs de l'économie privée, tout en ne niant pas ses inconvénients, le Parti a préconisé le développement de l'économie privée pour en faire une force motrice importante de l'économie. C'est tout à fait correct. Donc, il faut créer des conditions optimales pour un développement des entreprises privées plus fortes contribuant à stimuler la croissance du PIB, a souligné Phan Thanh Hà.

Pour créer des conditions favorables au développement des entreprises privées, il faut poursuivre la réforme institutionnelle, améliorer l’environnement d’affaires, rehausser la compétitivité nationale et créer des conditions propices aux entreprises dans l’investissement.

Les institutions et les politiques doivent favoriser le développement du secteur privé, les formalités administratives doivent être simplifiées et des conditions plus favorables en termes d’accès aux capitaux, à la terre et à la formation professionnelle doivent être créées en faveur de ce secteur, pour qu’il devienne vraiment le moteur de l’économie nationale. Les entreprises privées ont besoin d’un environnement de concurrence saine pour être motivées à contribuer au développement du pays.

Les entreprises sont la force principale du développement du pays. Par conséquent, un train de mesures globales et synergiques est nécessaire pour améliorer l'environnement d'investissement pour les entreprises, ainsi que pour créer un environnement d'affaires équitable et transparent. De même, des réformes des procédures et formalités administratives doivent être engagées dans des domaines comme la fiscalité et les douanes, le foncier et l'accès aux capitaux...

Il est également nécessaire d’accélérer la réforme administrative et judiciaire afin d’assurer les droits et intérêts légitimes de ces entreprises, d’élaborer des lois pour garantir l’égalité entre entreprises. Parallèlement aux efforts pour favoriser l’accès des PME au financement, il est important de créer des fonds de développement des PME, de l’innovation et de l’application des progrès scientifiques, a conclu l’économiste Phan Thanh Hà.

NDEL