Améliorer l’attraction et l’utilisation des investissements étrangers

Mardi, 15 janvier 2019 à 17:13:59
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Vice-Premier ministre vietnamien Vuong Dinh Huê a présidé lundi, 14 janvier, à Hanoi, une réunion avec les responsables de ministères, secteurs et localités portant sur un projet en vue de perfectionner les institutions et politiques et d’améliorer l’attraction et l’utilisation des investissements étrangers jusqu’en 2030.

Lors de la réunion, des représentants du ministère du Plan et de l’Investissement ont affirmé que l’attrait de l’investissement étranger est la préconisation et la politique conséquente du Parti et de l’Etat vietnamiens, et est considéré comme une partie importante de l’économie nationale.

Cependant, les projets d’IDE devraient être sélectionnés et reliés avec les entreprises domestiques.

Le Vice-Premier ministre a mis l’accent sur une évaluation réaliste et générale de la situation afin d’identifier les problématiques et proposer les mesures pour y remédier. Le projet n’aborde pas encore de solutions concrètes sur le transfert technologique entre les entreprises à participation étrangère et celle domestique, a souligné le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê.

Il a aussi demandé au Ministère du Plan et de l’Investissement d’écouter les avis de Hô Chi Minh-ville, Hanoi et la province de Binh Duong qui sont des localités pionnières en matière d’attraction de l’investissement direct étranger en vue de perfectionner les politiques dans ce domaine.

Il a également demandé au Ministère de l’Industrie et du Commerce d’analyser plus soigneusement l’industrie auxiliaire, les exportations et au ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement d’évaluer l’utilisation de terrain des entreprises d’IDE, notamment dans les localités importantes comme Hanoi, Hô Chi Minh-Ville…

Jusqu’en novembre dernier, le pays recensait quelques 27.000 projets des investisseurs venus de 128 pays et territoires, cumulant un capital de près de 340 milliards de dollars. Ces projets vont notamment dans l’industrie avec 57% du total des fonds prescrits.

VNA/NDEL