Le textile-habillement vietnamien accueil un nouvel afflux d’investissements sud-coréens

Mardi, 10 juillet 2018 à 03:36:28
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : http://enternews.vn

Nhân Dân en ligne - Un nouvel afflux d’investissements sud-coréens débarque dans le secteur du textile et de l'habillement du Vietnam, selon les estimations du Ministère de l’Industrie et du Commerce.

Depuis 2015, les exportations vietnamiennes du textile et de l’habillement vers la République de Corée ont connu une augmentation rapide. Cela s’explique par l’entrée en vigueur de l’Accord de libre-échange Vietnam - R. de Corée qui accorde des tarifs préférentiels à 24 catégories de marchandises. À l’heure actuelle, les produits textiles-habillement représentent 17,8% des exportations totales du Vietnam ver la R. de Corée et 30% de part du marché sud-coréen.

En sens inverse, après la signature de l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), les entreprises sud-coréennes ont rapidement saisi les opportunités d’affaires qui en résultent et s’élancent activement au Vietnam. Selon une enquête de l’agence sud-coréenne du commerce et de l’investissement (Korea Trade-Investment Promotion Agency, KOTRA), les entreprises sud-coréennes ont tendance à déplacer leurs investissements depuis la Chine vers le Vietnam. Cette tendance s’accéléra dans les 2 à 3 ans à venir.

« De plus, 62% des entreprises de textiles-habillement sud-coréennes au Vietnam ne veulent pas restreindre leurs activités dans la production des habillements mais élargir en parallèle vers les matières textiles telles que les fibres et les étoffes », a fait savoir Lê An Hai, chef adjoint du Département des marchés asiatiques et africains du Ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce.

Ainsi, le Vietnam accueille un nouvel afflux d’investissements sud-coréens dans le secteur du textile et de l'habillement. Les experts se montrent inquiétés du fait que le Vietnam ne pourrait pas en profiter parce que de nombreuses localités ont refusé les projets de teinture et de finition textile de peur que les problèmes environnementaux ne surgissent. D’ailleurs, les mécanismes d’encouragement des investissements qu’offre le Vietnam s’avèrent peu intéressants.

Afin de se préparer pour cette arrivée d’investissements, le Ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce et le Ministère sud-coréen de l’Industrie, du Commerce et des Énergies ont signé un accord de coopération dans quinze domaines différents dont le textile-habillement.

Les deux parties se sont engagées à collaborer pour élaborer des politiques préférentielles permettant d’inciter les entreprises sud-coréennes à investir de façon efficace dans le textile-habillement vietnamien.

Le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a suggéré que les entreprises sud-coréennes accordent une plus grande priorité aux industries connexes, en particulier au domaine de la teinture et de la finition textile. Il a affirmé que le Vietnam leur offrirait des conditions favorables en matière de location de terres, de formalités administratives, de main d’œuvre, etc. Cela dans le but de se convertir vers une production à haute valeur ajoutée utilisant les matières premières vietnamiennes au lieu de celles importées depuis la R. de Corée.

Dans les temps à venir, les deux gouvernements continueront leurs dialogues politiques et programmes de connexion d’entreprises dans le but de promouvoir les investissements vers le textile-habillement. « Un plan commun de coopération en la matière sera soumis à la discussion par les deux gouvernements en septembre prochain », a annoncé Lê An Hai.

NDEL