Les résultats des visites au Vietnam des dirigeants chinois et américain hautement appréciés

Mercredi, 15 novembre 2017 à 09:49:17
 Font Size:     |        Print
 

Le Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong (à droite) a reçu le 12 novembre, à Hanoi, le Secrétaire général du PCC et Président, Xi Jinping. Photo : VNA.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Ces derniers jours, les médias chinois et américains ont publié plusieurs articles qui illustrent les résultats hautement appréciés des visites au Vietnam des dirigeants de la Chine et des États-Unis.

Les médias chinois ont publié les 13 et 14 novembre, des articles soulignant la visite d'État au Vietnam du Secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) et Président, Xi Jinping, ainsi que sa participation à la 25eréunion des dirigeants économiques de l'APEC 2017 tenue dans la ville balnéaire de Dà Nang (au Centre).

Dans son édition du 13 novembre, le People Daily a publié un article disant qu'à Hanoi, les dirigeants des deux pays ont convenu de renforcer le partenariat de coopération stratégique intégral entre la Chine et le Vietnam en vue des intérêts des deux peuples et des deux parties.

Il a également déclaré que l'article intitulé « Les perspectives de développement des relations sino-vietnamiennes » écrit par le dirigeant chinois Xi Jinping sur le journal Nhân Dân (le Peuple) du Vietnam a été salué unanimementpar les experts dupays.

L'agence de presse chinoise Xinhua a souligné que le Secrétaire général du PCC et Président Xi Jinping a appelé les deux parties à prêter attention aux intérêts généraux des Partis et des États qui sont issus des intérêts fondamentaux des deux peuples, et à travailler ensemble pour aider les relations d'amitié traditionnelle pour surmonter les difficultés et ouvrir un nouveau chapitre dans leurs relations bilatérales.

Tandis que le journal Qiushi a publié un article soulignant que les dirigeants des deux pays ont convenu de maintenir l'échange de délégations de haut niveau, de poursuivre les politiques d'amitié, d'intensifier les échanges stratégiques et la confiance politique et de résoudre les désaccords de façon satisfaisante. Les relations sino-vietnamiennes sont sur la bonne voie.

Le Global Times a écrit que les deux parties se sont engagées à développer la coopération dans les domaines de la culture, de l'éducation, de la communication, de la santé, du tourisme et de la jeunesse.Ils ont également été unanimes à résoudre les questions liées à la mer de manière satisfaisante, intensifiant la coopération maritime sous différentes formes, y compris le maintien de la paix et de la stabilité en Mer Orientale sur la base du consensus atteint par les chefs des deux pays.

En outre, China Radio International (CRI), China Central Television (CCTV) et Phoenix TV ont diffusé des interviews des ambassadeurs, des experts et des étudiants des deux pays sur leurs réalisations en matière de développement des relations d’amitié et de perspectives de coopération bilatérale entre la Chine et le Vietnam.

Le Président vietnamien, Trân Dai Quang (à droite) et le Président américain, Donald Trump, le 12 novembre à Hanoi. Photo : VNA.

* La Maison Blanche a publié le 14 novembre une déclaration sur les résultats de la visite au Vietnam du Président américain Donald Trump, déclarant que la visite d'État a réaffirmé son engagement à renforcer le partenariat intégral entre les États-Unis et le Vietnam.

La déclaration commence en citant les propos du Président Donald Trump : Aujourd'hui, l'économie vietnamienne est l'une des plus dynamiques du monde.Et les États-Unis bénéficieront d’avantages intéressants en établissant des relations avec les partenaires de la région.

Il passe en revue les principaux résultats de la visite du Président Donald Trump, contribuant à consolider le partenariat intégral entre les États-Unis et le Vietnam.

La Maison Blanche a déclaré que les deux parties ont confirmé le plan d'action triennal sur la coopération en matière de défense. Les États-Unis aideront donc le Viet Nam à renforcer la sécurité maritime et les capacités d'application de la loi, etc. Sur la question de la Mer orientale, la déclaration de la Maison Blanche souligne que les deux pays ont réaffirmé l'importance de la liberté de navigation et d’aviation et leur engagement à résoudre les litiges basés sur le droit international.

NDEL