Séminaire sur l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE

Jeudi, 21 juin 2018 à 14:48:04
 Font Size:     |        Print
 

L'ambassadeur vietnamien Vu Anh Quang (à gauche) et Jan Zahradil, membre du Parlement européen. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - L'Ambassade du Vietnam en Belgique, en collaboration avec l'Union européenne (UE), le groupe parlementaire d'amitié UE-Vietnam et l'Institut européen d'études asiatiques, a organisé le 20 juin à Bruxelles un séminairepour accélérer la signature et la ratification de l'UE pour Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE (ALE).

Lors de cet événement, l'ambassadeur vietnamien Vu Anh Quang, chef de la mission du Vietnam à l’UE, a souligné les résultats positifs de la coopération économique, commerciale et d'investissement entre le Vietnam et l'UE, appelant à une collaboration renforcée entre l’UE et le Vietnam, et avec l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).

Selon Vu Anh Quang, l'ALE est un document équilibré qui profite à la fois à l'UE et au Vietnam et a une grande influence sur les relations bilatérales politiques, économiques, commerciales et d'investissement.

L'accord aidera les entreprises de l'UE à accéder au marché vietnamien, fort de 90 millions de personnes, contribuant ainsi au renforcement de la coopération bilatérale. Il permettra également à l'UE d'améliorer sa position et son rôle en Asie du Sud-Est et en Asie-Pacifique, a indiqué Vu Anh Quang.

Il a affirmé que le Vietnam s'engageait à assurer un environnement d'affaires et d'investissement ouvert et transparent, et à suivre les règles de l'accord.

Les participants à l'atelier ont également loué l'importance de l'accord pour les deux parties.

Beaucoup ont déclaré que l'ALE ouvrirait des opportunités aux entreprises des deux parties en créant des mécanismes innovants pour protéger les investisseurs et en fournissant aux petites et moyennes entreprises de l'UE les conditions leur permettant d'accéder plus facilement au marché vietnamien.

L'ambassadeur et chef de la mission de l'UE au Vietnam, Bruno Angelet, a mis l'accent sur les problèmes que le Vietnam devrait résoudre pour tirer profit de l'accord, tout en suggérant que le pays protège la propriété intellectuelle.

Pour stimuler les exportations de produits agricoles, le Vietnam devra respecter les exigences alimentaires et sanitaires de l’UE, a noté Bruno Angelet.

Jan Zahradil, membre du Parlement européen et président du groupe des parlementaires de l'amitié entre l'UE et le Vietnam, a exprimé sa conviction que l'accord sera approuvé au cours du mandat actuel du Parlement européen.

La semaine prochaine, le ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, se rendra à Bruxelles pour résoudre différentes questions techniques, afin que le Conseil européen puisse signer l'accord et le soumettre au Parlement européen pour ratification.

Le Parlement européen dans le mandat actuel convoquera ses réunions jusqu'à la mi-avril 2019, de sorte que les deux parties ont environ 10 mois pour compléter la signature et la ratification de l'accord, a déclaré Zahradil.

NDEL