L’ALE entre l’UE et le Vietnam : intégral et ambitieux

Lundi, 04 décembre 2017 à 10:22:54
 Font Size:     |        Print
 

Colloque sur l’ALE entre le Vietnam et l’UE tenu le 1er décembre à Paris, en France. Photo : VNA.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - L’Accord de libre-échange (ALE) entre le Vietnam et l’Union européenne (UE) est l’un des accords intégraux les plus ambitieux, selon les responsables du ministère français de l’Économie et des Finances.

L’ALE est conçu pour répondre aux normes les plus avancées afin d'être compatible avec les futurs accords commerciaux mondiaux et donc il s’agit d’énormes opportunités pour l'UE et le Vietnam de coopérer.

Ce sont les remarques des experts et économistes lors du colloque sur l’ALE entre le Vietnam et l’UE tenu le 1er décembre à Paris, en France.

Selon Marie-Christine Poncin, conseillère du Bureau de la politique commerciale, stratégie et coordination du ministère français de l'Economie et des Finances, le Vietnam met en œuvre à l’heure actuelle une politique de diplomatie économique positive et l’ALE entre l’UE et le Vietnam constitue un nouveau pas en avant dans l'intégration économique intégrale du Vietnam dans la région et dans le monde.

Après avoir évalué l’ALE, Marie-Christine Poncin a cité les termes négociés dans l'accord et les a comparés avec les accords commerciaux signés par l'UE avec plusieurs pays asiatiques, elle a affirmé que l’ALE entre l'UE et le Vietnam est un accord ambitieux et intégral.

Elle a également estimé qu'avec l'exhaustivité et le progrès de l'ALE entre l’UE et le Vietnam, en termes de relations économiques bilatérales, la France et le Vietnam bénéficieront tous de plus d'avantages. De nombreux secteurs économiques importants de la France tels que les produits pharmaceutiques ou les technologies alimentaires feront une percée dans un marché dynamique comme le Vietnam et vice versa, les exportations du Vietnam vers la France vont se renforcer. Dans le même temps, les deux parties coopéreront plus efficacement pour protéger l'origine des marchandises ainsi que les indications géographiques des produits.

De son côté, Raffaele Mauro Petriccione, directeur général adjoint au commerce de la Commission européenne et négociateur en chef de l’UE pour l'ALE, a noté que l’ALE entre l’UE et le Vietnam était le plus progressif à l’heure actuelle. Il a souhaité voir s’achever bientôt les négociations de cet accord en 2018.

NDEL
  • Facebook
  • Twitter
  • IN
  • Google+
  • Weibo
  • email