Notes fondamentales sur la mer et les îles du Vietnam

Mardi, 30 décembre 2014 à 10:53:02
 Font Size:     |        Print

Nhân Dân en ligne - Les océans et les mers couvrent 70,8% de la surface de la terre. Ces "continents bleus", selon l'appellation des scientifiques, cachent d'importants "trésors" de minéraux qui peuvent être dissous dans l'eau, déposés au fond de la mer ou enfouis dans son sous-sol. Cela explique la raison des conflits d'intérêt qui se produisent entre des pays côtiers dont notamment des puissances économiques et militaires.

Située au côté ouest du Pacifique, la Mer Orientale s'étend sur une superficie de 3,5 millions de km², entre 3° et 26° de latitude Nord,et entre 100° et 121° de longitude Est. Elle est contiguë à neuf pays- le Vietnam, la Chine, les Philippines, l'Indonésie, le Brunei, la Malaisie, le Singapour, la Thaïlande, le Cambodge - et aussi Taiwan. La Mer Orientale présente une importante position stratégique non seulement pour les pays dans la région d'Asie-Pacifique, mais aussi pour d'autres pays dans le monde.

Baigné à l'est par la Mer Orientale, le Vietnam possède une position géopolitique et géoéconomique on ne peut mieux. Le pays se place au 27e rang des 57 pays et territoires côtiers dans le mondeen terme de la longueur de la côte. Ses 3.260 km de côte longeant du Nord au Sud lui permettent d'afficher une indice à peu près de 0,01 (c'est à dire : tous les 100 km² de terre ont 1 km de côte).Vingt-huit des 63 provinces et villes du pays sont littorales ; et la moitié de la population nationale vivent dans les régions côtières.De temps immémorial, la mer et les îles se lient toujours et étroitement à l'oeuvre nationale d'édification et de développementdu Vietnam.

Les régions maritimes du Vietnam comprennent les mersterritoriales, les zones économiques exclusives (ZEE), les plateauxcontinentaux, les îles et les archipels. En vertu de la Conventions de l'ONU sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM-1982), leVietnam compte plus d'un million de kilomètres carrés de superficie maritime, soit trois fois de plus que sa superficie terrestre, occupant près de 30% de l'étendue de la Mer Orientale.Dans l'enceinte des régions maritimes vietnamiennes, il y a quelque 3.000 îles et deux archipels hauturiers -Hoàng Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratly)- qui se répartissent assez régulièrement le long de la côte du pays, servant de "ligne de défense" à l'est du pays. Certaines d'îles près de la côte servent de"jalons maritimes" pour l'établissement des lignes de base; à partir de celles-ci le pays peut définir ses eaux intérieures, ses mersterritoriales, ses zones contiguës, ses zones économiquesexclusives et ses plateaux continentaux. Il s'agit des bases juridiques pour la défense de la souveraineté nationale sur les régions maritimes du pays.

Selon des règlements de la CNUDM-1982, un pays côtier dispose de 5 zones maritimes: les eaux intérieures (du territoire aux lignes de base), les mers territoriales (des lignes de bases jusqu'à 12 milles marins), les zones économiques exclusives (ZEE, 200 milles marins à partir des lignes de base) et les plateaux continentaux (la bordure immergée du littoral descendant en pente douce sous la mer, ou extension de la ZEE à 350 milles marins).

L'État de la République socialiste du Vietnam déclare sasouveraineté, son droit de souveraineté et son droit de juridiction sur ses zones maritimes susmentionnées.

(D'après l'Institut de la Marine, la Commission de la Propagande et de l'Éducation du PCV de la province de Khanh Hoa)

NDEL