Les flottilles de Hoàng Sa et de Bac Hai

Mardi, 17 juin 2014 à 21:47:55
 Font Size:     |        Print
 

La pagode d’Âm Linh tu est dédiée au culte des milices populaires de Ly Son qui ont sacrifié leur vie pour protéger la souveraineté nationale sur l'archipel de Hoàng Sa. Photo: Thông Thiên.

Nhân Dân en ligne - Durant les trois siècles, du 17e jusqu'au début du 19e siècle, une organisation étatique, les flottilles de Hoàng Sa et de Bac Hai, la dernière est placée sous commandement de celle de Hoàng Sa, demeure une preuve juridiquement incontestable de l'exercice de la souveraineté de l'État Dai Viêt (ancien nom du Vietnam) sur l'archipel de Hoàng Sa (Paracel).

La flottille de Hoàng Sa est créée aux estuaires de Sa Ky et Ly Son, province de Quang Ngai. Elle est une organisation étatique, à la fois civique et militaire, remplissant les tâches économique et administratives en Mer Orientale, voyant le jour au début du règne des Nguyên (1802-1945).

La flottille est commandée par un chef et les membres de l’équipe sont appelés « soldats » dont le service militaire est confié soit par le roi ou le seigneur. Sous le règne des Nguyen, la flottille de Hoàng Sa comprend 70 personnes, un nombre spécial pour une équipe de milice populaire.

Les annales historiques vietnamiennes et chinoises mentionnent que la flottille de Hoàng Sa est créée au début de l’époque des Seigneurs Nguyên. Pour la date de la création, le Hai ngoai ky su (Journal de voyage d'Outre-Mer" (Chine), estime que c’est en 1696 , le Phu biên tap luc (Mélanges sur le Gouvernement des Marches), en 1776, le Đai Nam thuc luc tiên biên (Notes véridiques sur le Dai Nam - Partie réservée aux dynasties antérieures), en1821. Le Thiên Nam tu chi lô đô thu (Collection de cartes routières du Pays du Sud) estime que c’est en 1686 que la flottille de Hoàng Sa commence à opérer.

Le Phu biên tap luc et d'autres documents historiques relatent que les soldats de la flottille ne reviennent qu’à la terre ferme au 8e mois lunaire et puis vont payer tribut au palais du Seigneur Nguyên Phuc Tan, à Phu Xuân.

La flottille de Hoàng Sa opère sous 7 règnes des Seigneurs Nguyên à partir des Seigneurs Nguyên Phuc Lan et Nguyên Phuc Tan, pendant un et demi-siècle d’affilée puis sous l’époque des Tây Son. Selon un document conservé dans la maison de culte de la famille des Vo, quartier de An Vinh, Cu Lao Re, en 1786, les habitants de Cu Lao Re ont demandé aux autorités des Tây Son la reprise des activités de la flottille de Hoàng Sa. Cependant, ces activités se sont réduites durant les dernières années du règne de Tây Son. Ce n’est qu’avec l’avènement du Gia Long, en 1803, que la flottille reprend véritablement ses activités.

Les dates de départ et de retour de la flottille ne sont pas mentionnées avec précision. Les Hoàng Viêt đia du chi, Dai Nam thuc luc tiên biên, Dai Nam nhât thông chi..., font savoir que chaque année au 3e mois lunaire, les soldats partent à Hoàng Sa et reviennent au 8e mois lunaire et selon le Phu biên tap luc, ces dates seraient le 1er et le 8e mois du calendrier lunaire. Le Thiên Nam tu chi lô đô thu n’indique que leur départ en fin d’hiver et ne précise pas leur retour.

Les flottilles de Hoàng Sa et Bac Hai ont pour tâche de récupérer les objets précieux de la cargaison des bateaux coulés en mer et qui échouent sur les rivages des îles et les rares produits aquatiques au large des archipels Hoàng Sa và Trường Sa. La flottille de Hoàng Sa est chargée de commander la flottille de Bac Hai, créée pour opérer sur l’archipel Truong Sa (Spratly). Fondée en 1776, l’activité de cette dernière couvre l’archipel Truong Sa et les environs de Con Son et Ha Tien…

Lê Quy Dôn (1726-1784) a écrit dans Phu biên tap luc (Mélanges sur le Gouvernement des Marches), 2e tome “La dynastie des Nguyen a créé la flottille Bắc Hải. Les membres de la flottille sont des gens originaires de la commune Tu Chinh du district de Binh Thuân ou du village de Canh Duong, ou encore des volontaires”, “ Les membres de la flottille Bac Hai sont dispensés d’impôt individuel et d’autres paiements tels que le péage ”, “ Ils naviguent en petites barques vers l’archipel Con Lon ou Poulo Condor et les îles de Hà Tiên et y capturent des écailles, dauphins, ou holothuries…. ”

L’activité de la flottille de Bac Hai est mentionnée dans les documents historiques rédigés au 19e siècle tels que Dai Nam thuc luc tiên biên (Notes véridiques sur le Dai Nam - Partie réservée aux dynasties antérieures), rédigé en 1844 ou le Dai Nam nhât thông chi (Notices générales sur le Dai Nam) (1882).

Cérémonie à la en mémoire des soldats de la Flottille de Hoàng Sa

Au 17e siècle, le Seigneur Nguyen fonde la “flottille de Hoàng Sa’’, embauche des habitants de la commune An Vinh, district de Binh Son, province de Quang Ngai pour surveiller l’archipel, repêcher les marchandises des navires coulés, capturer de rares produits aquatiques, prendre les données géographiques, planter des arbres et ériger des bornes frontalières à Hoàng Sa.

Autrefois, avant l'embarquement des soldats, la population de l'île de Ly Son tenait souvent une cérémonie connue sous le nom «Lê khao lê thê linh Hoàng Sa» (Cérémonie à la mémoire des soldats de la Flottille de Hoàng Sa). La cérémonie qui tombe au 20 février du calendrier lunaire est une prière souhaitant une croisière sécuritaire aux soldats de la flottille de Hoàng sa. Aujourd'hui, elle est organisée chaque année au 2e ou 3e mois lunaire par les autorités de la province de Quang Ngai et la population de Ly Son, à la maison communale d'An Vinh, commune d'An Vinh, district insulaire de Ly Son, province de Quang Ngai. Aux sons des cors faits de coquillages, les rites sont célébrés à la mémoire des marins de la Flottille de Hoàng Sa, puis des bateaux votifs et des effigies de marins sont largués en mer à la direction de l'archipel de Hoàng Sa.

Ce rituel est aussi destiné à honorer les fils du Vietnam qui se sont sacrifiés pour défendre la souveraineté nationale en Mer Orientale. Il est également une occasion pour éveiller le patriotisme et la fierté nationale chez les jeunes générations et d’affirmer la souveraineté du Vietnam sur la mer et les îles.

«Lê khao lê thê linh Hoàng Sa» (Cérémonie à la mémoire des soldats de la Flottille de Hoàng Sa) est devenue une fête nationale et la maison communale d'An Vinh, où se déroule la cérémonie reconnue site culturel du Vietnam.