Ancienne prison de Son La, preuve de la vaillance du peuple vietnamien

Jeudi, 01 septembre 2016 à 04:45:18
 Font Size:     |        Print
 

La prison de Son La est devenue un lieu d’éducation aux traditions révolutionnaires, mais aussi un lieu de mémoire. Photo: NDEL.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - L'ancienne prison de Son La est située au sommet de la colline Khau Ca, près du centre du bourg de Son La et a été construite par les Français en 1908. De 1930 au décembre 1944, 1.007 combattants communistes et patriotes du Vietnam y étaient emprisonnés.

Classée vestige national en 1962, la prison de Son La est devenue un lieu d’éducation aux traditions révolutionnaires.

Elle comprenait des cellules ténébreuses de briques et de pierre très solides.

Les hauts murs de pierre, les barbelés et les morceaux de verre empêchaient toute évasion. 1.007 patriotes y ont été emprisonnés, beaucoup y sont morts.

Cet endroit était considéré comme un «enfer sur Terre».

Aux yeux des prisonniers, la prison était aussi vue comme «une école» où l’on apprenait la révolution auprès d’excellents communistes comme Truong Chinh, Lê Duân, Nguyên Luong Bang, Van Tiên Dung, Nguyên Co Thach, Xuân Thuy, Trân Huy Liêu, etc…

Le pêcher de Tô Hiêu-arbre portant le nom d’un soldat courageux, qui a dirigé les prisonniers ici et qui a disparu en 1944, à l'âge de 33 ans, est devenu un symbole du patriotisme et de l'héroïsme vietnamien.

L’ancienne prison de Son La devient un lieu de mémoire, prouvant le courage et la vaillance des Vietnamiens depuis plusieurs générations.

NDEL