Xe Congrès du PCV: Volonté inflexible de faire sortir le pays du sous-développement

Lundi, 18 janvier 2016 à 09:52:03
 Font Size:     |        Print
 

Vue générale du Xe Congrès du PCV. Photo d'archives/NDEL.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le Xe Congrès nationale du Parti communiste du Vietnam (PCV) s’est tenu du 18 au 25 avril 2006, à Hanoi, avec la participation de 1.176 délégués représentant plus de 3,1 millions de membres du Parti. L’occasion de faire le bilan de 5 années en exécution de la Résolution du IXe Congrès du PCV, et de vingt ans de l’œuvre de Dôi moi (Renouveau); de définir les objectifs et l’orientation de développement du pays pour les 5 ans à venir.

Sur la base des analyses scientifiques, le Congrès a constaté: vingt ans après la mise en place de l’œuvre de Dôi moi, le Vietnam a enregistré nombre de réalisations remarquables et de portée historique. De cette période, il a tiré cinq leçons importantes à poursuivre: Persévérer dans l’objectif de l’indépendance nationale et du socialisme; Renouveler d’une manière complète, synchrone et continue pour faire progresser le pays; Entreprendre le Renouveau dans l’intérêt du peuple, compter sur la population et valoriser son esprit dynamique et créateur; Faire valoir au maximum les forces internes tout en exploitant les forces externes, associer la force de la nation à la force de l’époque contemporaine dans de nouvelles conditions; Renouveler et perfectionner le mode de direction du Parti.

Le Congrès a fixé les objectifs généraux pour les cinq années qui viennent, à savoir: élever la capacité de direction et la combativité du Parti, valoriser la force globale de la nation, accélérer l’œuvre de Dôi moi sur tous les plans, mobiliser et utiliser au mieux toutes les ressources disponibles au profit de l’œuvre d’industrialisation et de modernisation nationales; développer la culture; réaliser le progrès social et l’égalité sociale; renforcer la défense et la sécurité nationales, élargir les relations extérieures; intégrer positivement et de sa propre initiative l’économie internationale; maintenir la stabilité socio-politique; faire sortir le plus tôt possible le pays du sous-développement; créer les fondements nécessaires afin que le Vietnam puisse devenir en 2020 un pays industrialisé dans le sens de la modernisation.

Sur le plan de l’économie, le Congrès a préconisé comme suit: continuer de perfectionner le mécanisme de l’économie de marché à orientation socialiste; développer l’économie à plusieurs composants dont celui étatique joue le rôle directeur; l’économie étatique et l’économie collective constituent de plus en plus un fondement solide de l’économie nationale.

Les objectifs économiques sont associés aux objectifs sociaux dans l’ensemble du pays, dans chaque domaine et chaque localité; réaliser le progrès social et l’égalité sociale même à chaque période et chaque politique de développement, créant une force motrice puisssante et durable profitable au développement socio-économique du pays.

Continuer de développer profondément et qualitativement la culture vietnamienne, en faisant une culture avancée, empreinte d’identité nationale, et associée étroitement à l’œuvre de développement socio-économique, à celle de défense nationale.

Le Congrès a indiqué: s’en tenir à la ligne politique extérieure d’indépendance, d’autonomie, de paix, de coopération et de développement; appliquer la politique extérieure élargie, plurilatérale et multiforme dans les relations internationales. Intégrer positivement et de sa propre initiative l’économie internationale, tout en renforçant la coopération internationale dans d’autres domaines.

Le Vietnam se fait ami et partenaire de confiance de tous les pays, participe activement au processus de coopération internationale et régionale; il s’engage au maintien de l’environnement international pacifique profitable à l’œuvre de Dôi moi, à l’œuvre de développement socio-économique, d’industrialisation et de modernisation du pays, à l’œuvre d’édification et de défense de la Patrie, contribuant grandement à la lutte commune des peuples dans le monde pour la paix, l’indépendance nationale, la démocratie et le progrès social.

Le Congrès a fixé les tâches clés pour tout le Parti: s’occuper continuellement de l’édification du Parti, du renforcement de la capacité de direction et de la combativité du Parti; édifier un système politique sain et puissant; édifier le mécanisme de fonctionnement de l’État de droit socialiste, assurer le principe selon lequel tous les pouvoirs d’État appartiennent au peuple; édifier le Parti absolument transparent, fort en politique, en idéologie et en structure d’organisation, bien uni et unanime, lié étroitement à la population, doté d’un mode de direction scientifique et d’un contingent de cadres et de membres compétents et vertueux.

Le Congrès a élu le Comité central du PCV (10e mandat) comprenant 160 membres officiels et 21 membres suppléants. Le Comité central a élu le Politburo comprenant 14 membres et le Secrétariat comprenant 8 membres. Nông Duc Manh a été réélu au poste de Secrétaire général du PCV. Le 9e Plénum du Comité central, tenu du 5 au 14 janvier 2009, a élu en complément un membre du Bureau politique et deux membres du Secrétariat.

NDEL