Les acquis marquants du développement socio-économique du Vietnam après 30 ans de Renouveau

Mardi, 05 janvier 2016 à 09:20:10
 Font Size:     |        Print
 

Le Vietnam ​privilégie le développement de l’industrie auxiliaire ​pour améliorer sa compétitivité. Photo: VNA. ​
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Après trente années de mise en œuvre du Renouveau (Dôi moi), le Vietnam a mené avec succès sa transition économique, tout en réussissant à maintenir une croissance économique soutenue sur une longue période.

Ces 30 années de Renouveau sont une période historique importante et significative pour l’œuvre de développement du Vietnam. Cette période marque la maturité du Parti, de l’État et du peuple vietnamiens. Elle est le fruit d'un processus de réforme profond et intégral, une œuvre révolutionnaire majeure de ​l'ensemble du Parti et du peuple ​en vue d'atteindre le but final d'«un peuple riche, ​un pays puissant, une société démocratique, ​équitable et civilisée».

Le professeur-docteur Vuong Dinh Huê, chef de la Commission de l'Économie du Comité central du Parti communiste du Vietnam, a analysé les acquis économiques du Vietnam en 30 ans d​e Renouveau:

Durant ces 30 années​, le Vietnam, ​d'une économie agricole arriérée ​occupant plus de 90 % de la population, a construit les infrastructures matérielles, techniques et socio-économiques au service de son œuvre d’industrialisation et de modernisation nationales.

L’économie nationale a atteint une croissance plus élevée qu'avant le Renouveau. ​Dans une première phase, de 1986 à 1990, la croissance annuelle moyenne était seulement de 4,4%. Ce taux a presque doublé, pour atteindre 8,2%, ​durant la période 1991 - 1995. Les cinq années suiv​antes (1996 - 2000), malgré la crise financière régionale (1997 -1999), elle s'est maintenue à 7,6% par an, puis à 7,34% ​de 2001 à 2005. S’agissant de la période 2006 - 2010, ​du fait de la récession économique mondiale, ce taux s’est établi à 6,32% par an. ​Les années suivantes, avec la crise financière ​mondiale de 2008 et de la crise de la dette publique de 2010, la croissance du PIB national s'est tassée, avec 5,9% par an.

Le PIB per capita est passé de 471 dollars en 2003​ à près de 2.300 dollars en 2015. L​es ressources humaines ​se sont améliorées en qualité comme en quantité. La productivité totale des facteurs (TFP - Total Factor Productivity) ​s'est établie à 21,4% ​de 2001 à 2005, à 17,2% ​d​e 2006​ à 2010​, et à 28,94% ​de 2011​ à 2015.

Les branches et les ​secteurs économiques connaissent un bel essor. L’industrie et la construction maintiennent une bonne croissance, l’application des avancées scientifiques et technologiques s'est accélérée. ​La priorité est donnée aux industries nouvelles et aux hautes technologies. L’agriculture connaît un développement stable avec des changements notables. ​Autrefois pays en manque de vivres, le Vietnam ​est désormais le 2e exportateur mondial de riz et un important exportateur mondial de café, de caoutchouc, de noix de cajou, de poivre, de produits aquatiques. Les secteurs des services, notamment de la banque, de la finance et du conseil juridique, se développent ​également. L’exploitation et l’​emploi des ressources naturelles, ainsi que la protection de l’environnement, sont déjà liées à un développement durable.

Les infrastructures socio-économiques se développent, notamment celles ​des communications, de l’électricité, des télécommunications, de l’hydraulique, de l’éducation et de la santé publique. L’application des sciences et des technologies, notamment des hautes technologies, ​prépare l'émergence d’une économie du savoir.

30 ans après le lancement du Renouveau, le pays a ​obtenu d'importants acquis dans le perfectionnement de ses institutions et le développement d'une économie socialiste de marché.

L’économie ​publique tient son rôle de locomotive, le ​réseau d’entreprises est restructuré et actionnarisé suivant la Loi ​sur les entreprises. ​​De nouvelles modalités de coopération ont vu le jour et sont conformes aux mécanismes du marché. Le secteur privé contribue de plus en plus au PIB national. L'investissement étranger est encouragé et prend part grandement à la réalisation des objectifs socio-économiques, à la création d'emploi et aux exportations.

Le marché monétaire et financier est ​pleine ​croissance. ​En dehors de la mobilisation des capitaux ​par les banques, le marché boursier a vu le jour pour contribuer à diversifier les sources d’investissement. En même temps, les activités du marché des assurances ont contribué à stabiliser la production, la vie de la population, et ​à mobilis​er des capitaux pour l’industrialisation et la modernisation du pays.

Les 30 ans d​u Renouveau sont aussi un long trajet d’une intégration large et profonde à l'économie ​mondiale. Le Vietnam a établi de nombreux partenariats économiques stratégiques. Le ​pays est actif dans l'édification de la Communauté de l’ASEAN et perfectionne ​son marché intérieur conformément à ses engagements pris envers l’Organisation mondiale du Commerce (OMC). Pour l’heure, 59 pays ont reconnu le statut de pleine économie de marché au Vietnam, dont ​de grands partenaires en commerce. Le pays a signé 10 accords de libre-échange (ALE) régionaux et bilatéraux. Il vient d’achever ​les négociations de deux autres et est en train d'en négocier trois autres. Le Vietnam participe aussi à trois chaînes de valeur mondiales.

Ces acquis ont été obtenus grâce à de bonnes connaissances, ​au renouvellement de la pensée théorique du Parti sur le développement d'une économie de marché. Le Vietnam est passé avec succès d'une économie planifi​​ée, centralisée ​​et subventionnées à ​une économie de marché à orientation socialiste. La gestion étatique est de plus en plus efficace.

NDEL/VNA