L’AN du Vietnam au moment de la réunification nationale

Mardi, 05 janvier 2016 à 06:52:55
 Font Size:     |        Print
 

Le 2 juillet 1976, lors de la première session de l'AN de la 6e législature, les députés ont adopté une résolution sur le nom du pays, le drapeau national, l’emblème national, l’hymne national, la capitale. Photo: VNA.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Dans toute l’histoire de l’Assemblée nationale (AN) du Vietnam, la VIe législature a une signification très importante pour le développement national, en particulier l’adoption de la préconisation de la réunification nationale.

Après la Journée de la libération du Sud (30 avril 1975), le Vietnam était redevenu un ​et unique. Cependant, ​la coexistence des deux gouvernements: gouvernement de la République démocratique socialiste du Vietnam et gouvernement révolutionnaire provisoire de la République du Sud Vietnam a nécessité une unification de l'appareil d’État.

Nguyên Thi Hoài Thu, députée de la VIe à la XIe législature, a exprimé ses fortes impressions devant la VIe. Selon elle, si la première législature ouvrait une période d'indépendance démocratique au Vietnam, la VIe​ a marqué, elle, la réunification nationale après 30 années de division entre le Nord et le Sud.

L’AN a exprimé son ​unanimité et sa confiance à l’égard de la direction clairvoyante du Parti. En effet, les députés sont parvenus à un consensus élevé ​aboutissant à la prise d’importantes décisions pour le développement futur du pays.

La première session de l’AN de la VIe législature a statué sur d’importantes questions du pays, prenant, entre autres, une résolution sur le nom du pays, le drapeau national, l’emblème national, l’hymne national, l’organisation de l’État, la fixation de la capitale et le changement du nom de la ville de Saigon-Gia Dinh en Hô Chi Minh-Ville.

Il s’agit d'événements importants pour l'ensemble du peuple, ​plus particulièrement après de longues et dures années de guerre pour la libération du Sud et la réunification nationale, affirme Phan Minh Tanh, alors secrétaire de la délégation du Sud.

La VIe législature a témoigné d’un consensus élevé et ​d'une confiance absolue des députés ​envers la direction du Parti. Les lignes ​fixées par le Parti et les questions proposées par l’AN ont été approuvées ​à une grande majorité, car tout le monde était ​en plein bonheur en suite de la victoire de la lutte pour la libération nationale, a confié Pham Hoc Lam, député du Nord puis du Sud des Ve et VIe législatures.

Ces trois anciens députés ont tous exprimé leur grand honneur et leur fierté ​d'avoir assumé les fonction de député de l’AN, réaffirmant que la confiance du peuple et du pays leur a permis de mieux ​mener les tâches ​qui leur incombaient.

NDEL/VNA