Préserver de façon durable la souveraineté de la mer et des îles

Jeudi, 09 avril 2015 à 06:15:46
 Font Size:     |        Print

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam dispose de grandes potentialités pour le tourisme aux fonds de la mer et à la surface de la mer. On a inventorié le long de la côte et en pleine mer vietnamiennes, 29 villes et provinces dont 12 grandes villes, 125 districts et communes littoraux, 100 ports maritimes et près de 240.000 groupes industriels et près de mille ports de pêche…

Le Vietnam a une côte de plus de 3.260 km et exerce une souveraineté sur plus d’un million de mètres carrés en Mer Orientale, avec plus de 3.000 petites et grandes îles qui recèlent une importante quantité de produits aquatiques et d’énormes réserves de minerais, notamment de réserves gazo-pétrolières. Le pays dispose de grandes potentialités pour le tourisme aux fonds de la mer et à la surface de la mer. On a inventorié le long de la côte et en pleine mer vietnamiennes, 29 villes et provinces dont 12 grandes villes, 125 districts et communes littoraux, 100 ports maritimes et près de 240.000 groupes industriels et près de mille ports de pêche…

Le long de l’histoire millénaires du peuple vietnamien, la mer et des îles revêtent une signification sacrée tant en matière de croyance que historique: la légende de Lac Long Quân et Âu Co ou la légende de la Fée et du Dragon, les victoires triomphantes d’antan sur le fleuve Bach Dang ou à Vân Dôn ou à Côn Co, la voie légendaire Hô Chi Minh en mer dégagée lors de la résistance anti-américaine… sont la source spirituelle qui encourage les Vietnamiens de génération à génération. Plus qu’une partie du territoire vietnamien, se relient étroitement aux Vietnamiens sur les plan spirituel et matériel, la mer et des îles symbolisent encore, comme le croient plus de 90 millions de Vietnamiens, le pays, la vie et en fait, les Vietnamiens ont dû passer des milliers d’années à exploiter et à édifier le pays, et sont prêts à se sacrifier pour protéger la souveraineté de la mer et des îles sacrés et inestimables de leur Patrie.

En évaluant extrêmement important le rôle de la mer et des îles vis-à-vis de l’œuvre de défense et de protection de la Patrie, le Comité central du Parti communiste du Vietnam (10e exercice) a rendu public la Résolution sur la Stratégie de la mer du Vietnam jusqu’en 2020. S’orienter vers la mer, ce consiste à, outre l’élaboration des mécanismes et politiques liés au développement économique et à la défense-sécurité sur chaque zone maritime ou chaque île, à créer des branches économiques de pointe, capables d’exploiter les ressources naturelles tout en protégeant les régions et îles en haute mer, à encourager les recherches scientifiques et technologiques au service du développement économique et de la préservation de la souveraineté de la Patrie. En cers raisons que ces deux objectifs doivent être considérés comme secteurs privilégiés les premiers.

Une autre question qui se pose, sans compter les zones économiques exclusives telles que Phu Quôc, Vân Dôn, le fait qu’on investirait dans la construction sur les îles Cat Bà, Cô Tô, Côn Co, Ly Son, Phu Quy, Côn Dao… en les transformant les districts insulaires prospères et développés en terme de tourisme ou en centres puissants de logistiques, techniques, ou en forteresses inviolables, joue une signification extrêmement importante…

La tâche de protéger et préserver la souveraineté de la mer et des îles d’aujourd’hui revêt une signification sacrée non seulement à présent mais encore dans le futur. Protéger de façon durable la souveraineté de la mer et des îles demeure la tâche suprême de chaque citoyen vietnamien, un facteur vital à assurer un développement durable au peuple vietnamien.

L’exploit de libérer l’archipel de Truong Sa (Spratly) et d’autres îles nous rappelle encore la souveraineté sacrée et inviolable de la Patrie vietnamienne.

NDEL