Les xylographies des Nguyên: un trésor inestimable de documents historiques

Samedi, 18 juillet 2015 à 23:14:54
 Font Size:     |        Print
 

L'ensemble des xylographies des Nguyên.

Nhân Dân en ligne - Les anciennes xylographies ont aidé à conserver les textes littéraires et historiques rédigés par la dynastie des Nguyên, et des livres classiques et historiques. D'une grande valeur historique, elles en sont aussi sur les plans de l'art et du métier.

L'ensemble des xylographies des Nguyên comprend 34.618 tablettes en bois sur lesquelles étaient gravés en relief des textes en écriture démotique sino-vietnamienne renversée. Elles servent d'imprimer des exemplaires de documents importants. Parmi ces textes gravés, les uns concernent les normes sociales et les lois à observer, afin de les vulgariser chez la population. D'autres glorifient la vie, les bienfaits et les exploits des souverains, les événements et les jalons historiques, les combats contre les rebelles et les envahisseurs étrangers.

Les xylographies des Nguyên étaient fabriquées au fur et à mesure des annales écrites par le Bureau de la historiographie de la dynastie des Nguyên, au XIXe et au début du XXe siècles. Il y avait en outre des tablettes en bois qu'on a transportées de Van Miêu-Quôc Tu Giam de Hanoi à Huê, à l'époque des rois Minh Mang et Thiêu Tri, afin de les conserver au Quôc Tu Giam de Huê.

Les textes à être gravés sur les tablettes en bois étaient, tous, examinés et ratifiés par les rois Nguyên, avant qu'ils soient confiés aux mains des xylographes talentueux. Le bois servant de base pour les xylographies était d'une espèce spéciale, soit de plaqueminier, soit de poirier ou de jujubier ... qui est à la fois tendre, lisse et de couleur d'ivoire. Les lettres gravées en relief sur les tablettes en bois sont d'une finesse excellente. Ce sont des xylographies d'origine et uniques qui servent bien les études sur l'histoire et la culture du Vietnam sous la dynastie des Nguyên.

Il est écrit dans le dossier patrimonial de l'ensemble des xylographies des Nguyên: 34.555 tablettes en bois ont aidé à conserver les textes littéraires et historiques rédigés par la dynastie des Nguyên, ainsi que des livres classiques et historiques. D'une grande valeur historique, elles en ont aussi sur les plans de l’art et du métier.

Les xylographies des Nguyên, très riches en contenus, sont classées suivant neuf sujets: histoire, géographie, art militaire, législation, littérature, religion-idéologie-philosophie, langage-écriture, socio-politique, culture-éducation. Il s'agit d'un trésor de documents qui présente une valeur inestimable en ce qui concerne le contenu, la méthode de fabrication, et les règlements rigoureux de la cour féodale sur l'imprimerie et la gravure des documents considérés comme "objets précieux de la nation". Seules les personnes responsables et compétentes du Bureau de la Historiographie avaient le droit de les toucher.

Les textes ont été en même temps estampés sur le "giây do".

Auparavant, les xylographies des Nguyên étaient conservées à Huê. En 1960, elles ont été transférées à Dà Lat, où on a construit pour elles un dépôt spécialisé moderne. Ces tablettes en bois ont été classifiées systématiquement. Les textes ont été en même temps estampés sur le giây do (sorte de papier grossier) et numérisés afin de servir les travaux d'études.

Dans le but de mieux conserver et valoriser ce trésor de documents , en 2004, le Département d'État de gestion des papiers et documents a autorisé la rédaction et la publication d'un livre intitulé "Les xylographies de la dynastie des Nguyên - un tour d'horizon" à la disposition des chercheurs vietnamiens et étrangers.

NDEL