"Ca trù" - chant folklorique de Thang Long d’antan

Jeudi, 28 avril 2016 à 02:25:48
 Font Size:     |        Print
 

Le "ca trù" est un chant folklorique de Thang Long d’antan. Photo: MCST.

Nhân Dân en ligne - Le "ca trù" est un art synthétique entre la poésie, la musique et parfois la danse. Il s’agit d’un chant folklorique de Thang Long d’antan.

Le "ca trù" a été inscrit par l'UNESCO* sur la liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente. Il est tombé en désuétude et exposé à la menace de disparition, du fait de la diminution du nombre de praticiens et de leur grand âge. Les artistes ont donc multiplié leurs efforts pour transmettre le répertoire ancien aux générations plus jeunes.

Le "ca trù" dérive de chansons folkloriques, de la musique populaire, ainsi que de danses folkloriques. Selon les chercheurs, il est apparu sous la dynastie Lý, au XIe siècle. Il s’est imposé comme un genre musical pleinement développé au XVe siècle.

En fonction de la localité et du moment, le chant "ca trù" a été nommé «hat nhà tro», «hat thuong», «hat cua quyên», «hat cua dinh» ou «hat a dào». Les chanteuses sont généralement appelées «dào nuong» ou «a dào».

Les chanteuses de "ca trù" n’ont pas seulement une belle voix, elles sont généralement décrites comme intelligentes, belles et vertueuses. En effet, elles doivent avoir des connaissances littéraires pour bien comprendre et interpréter les paroles de "ca trù" qui sont des poésies savantes, ayant peu de mots mais beaucoup de sens, et pour pouvoir dialoguer avec les intellectuels. Voilà ce raconte les œuvres littéraires de Tô Hoài, de Tan Dà,… Et elles doivent être vertueuses pour recevoir les tenues traditionnelles de "ca trù".

Le Ministère de la Culture et de l’Information a ouvert des cours de "ca trù", qui ont attiré en particulier des apprentis étrangers. Certains d'entre eux ont par ailleurs rédigé leurs mémoires sur le chant "ca trù" du Vietnam. Peu à peu, de nombreux musiciens étrangers ont présenté le "ca trù" aux universités célèbres dans le monde.

Malgré de nombreuses vicissitudes historiques et sociales, le "ca trù" possède encore une vitalité particulière en raison de sa valeur artistique pour la culture du Vietnam. Il a atteint un haut niveau esthétique et a confirmé sa position au patrimoine de l’humanité.

* UNESCO: Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture.

NDEL