La fête « Xên muong-Muong Thanh »

Mardi, 29 mai 2018 à 16:33:25
 Font Size:     |        Print
 

La cérémonie de réception du certificat reconnaissant la fête Xên muong-Muong Thanh en tant que vestige historique de niveau provincial. Photo: NDEL

Nhân Dân en ligne - Depuis longtemps, les Thaïs de la cuvette de Muong Thanh se réjouissent d’une fête où ils chantent et dansent ensemble des airs de leur musique traditionnelle.

Après plusieurs mois de préparatifs, le comité populaire de la ville de Diên Biên Phu a récemment organisé une cérémonie de réception du certificat reconnaissant la fête Xên muong-Muong Thanh en tant que vestige historique de niveau provincial.

La fête Xên muong-Muong Thanh a commencé au XIIIe siècle, lorsque le leader Lan Chuong a foulé du pied sur cette terre. Depuis lors, elle a continué d’être organisé jusqu’au XVIIIe siècle. Depuis la création des villages, les chefs des villages ont établi des « Dông xên » (littéralement forêt de culte) pour rendre hommage au Ciel et à la Terre, manifestant la gratitude des jeunes générations envers leurs ancêtres, en souhaitant la paix et un climat favorable aux villages.

Le rite de culte lors de la fête "Xên muong - Muong Thanh". Photo: NDEL

Cependant, après la victoire de Diên Biên Phu, la fête Xên muong-Muong Thanh s’est progressivement perdue et « Dông xên Ta Pô » est devenu des rizières.

Selon Lo Van Don, 66 ans, domicilié au village de TôngKhao, « Xên muong » est un lieu de culte sacré de l’ethnie Thai où tous les villageois confieleur prémonition. Normalement, personne n’ose entrer à « Dông xên » (forêt interdite) pour rechercher du bois, etc.

Selon la chercheure de la culture folklorique de Thai, Luong Thi Dai, la fête « Xên muong-Muong Thanh » était auparavant organisée chaque année au printemps (au 3emoisou 4e mois lunaire).

Pendant ce temps, les jeunes hommes et jeunes filles boivent et chantent, etc.

À l’occasion de la réception du certificat de la fête « Xên muong-Muong Thanh », les autorités de la province de Diên Biên ont souhaité que le Service de la Culture, des Sports et du Tourisme de la province les aide à élaborer le dossier qui sera soumis au Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme pour la reconnaissance de cette fête en tant que vestige historique national.

NDEL