Colloque international sur les échanges culturels franco-vietnamiens

Lundi, 16 avril 2018 à 12:45:08
 Font Size:     |        Print
 

Colloque international sur les échanges culturels franco-vietnamiens le 16 avril à l’École Normale Supérieure de Hanoi.

Nhân Dân en ligne - Un colloque international de deux jours ayant pour thème « Échanges culturels franco-vietnamiens : réalisations et perspectives » a débuté ce lundi le 16 avril à l’École Normale Supérieure de Hanoi.

Organisé conjointement par l’École Normale Supérieure de Hanoi, celle de Paris (ENS-Paris) et le laboratoire d’excellence (Labex) de ENS-Paris, ce colloque a réuni la participation de nombreux professeurs et chercheurs franco-vietnamiens du secteur de la culture.

Dans son discours prononcé lors de l’ouverture du colloque, Nguyên Van Minh, directeur de l’École Normale Supérieure de Hanoi, a souligné que le Vietnam et la Franceavaient depuis longtemps une relation particulière. La culture et l’éducation française ont des influences importantes sur celles du Vietnam. Dans l’ancien quartier de Hanoi, il existe encore l’empreinte française dans l’architecture des monuments et dans le style des terrasses de café. Ou dans la bibliothèque nationale, on trouve beaucoup de livres ou romans français traduits en vietnamien.

Selon Nguyên Van Minh de l’Ecole Normale Supérieure de Hanoi a réalisé une coopération fructueuse avec plus de cent universités et instituts de recherche dans le monde, notamment en France. Plusieurs professeurs de l’école ont été formé en France. De plus, ces dernières années, de l’École Normale Supérieure de Hanoi a aussi reçu des soutiens des universités françaises dans la formation du corps enseignant et des cadres, à côté de la recherche et des autres activités scientifiques.

Face au recul du français au Vietnam, le colloque est une occasion pour les chercheurs français et vietnamiens de présenter de nouvelles recherches en matière de sciences de l’éducation et de sciences sociales et humaines, mais aussi de consolider la place du français en promouvant la coopération scientifique entre l’École Normale Supérieure de Hanoi et celle de Paris, a affirmé Nguyên Van Minh.

Photo de famille d’intervenants du colloque.

Pour sa part, le conseiller de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Vietnam et aussi directeur de l’Institut français du Vietnam, Étienne Rolland, a noté que le colloque intervenait dans une période particulièrement faste pour les relations franco-vietnamien.

Cette année, le Vietnam et la France célèbrent les 45 ans de leurs relations diplomatiques et les 5 ans de leur partenariat stratégique. Pour la première fois, nos deux pays procèdent la même année à un échange de visites au plus haut niveau.

Le Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, s’est rendu en France il y a quinze jours et s’est entretenu avec le Président de la République, le Premier ministre et les Présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. Le Premier ministre français, Edouard Philippe, a confirmé qu’il se rendait au Vietnam à la fin de l’année. Et deux ans après la visite officielle de l'ancien Président François Hollande, le Président Emmanuel Macron a indiqué qu’il répondrait à l’invitation à se rendre au Vietnam en 2019.

Étienne Rolland a fait savoir que cette année était également propice aux échanges culturels franco-vietnamien. Le champ des études vietnamiennes commence à se structurer en France, et une nouvelle génération de chercheurs formés au Vietnam et en vietnamien lors de l’ouverture du pays atteint l’âge de la maturité académique.

Le colloque international sur les échanges culturels franco-vietnamiens a attiré l’attention de chercheurs vietnamiens, français et internationaux. Mais dans le cadre du colloque, les intervenants se sont concentrés sur les contacts et échanges culturels franco-vietnamiens, les études comparatives des similitudes dans l’histoire franco-vietnamien, les ouvrages des Français qui portent sur le Vietnam ou des résultats des échanges culturels franco-vietnamiens de ces dernières années, etc.

On constate que les travaux montrent les échanges, les relations bidirectionnels, de longue durée et approfondies entre la France et le Vietnam, notamment à l’époque coloniale. Il s’agit, en tout cas, des impacts de la culture française sur le développement du Vietnam. Certes, on peut y voir à la fois des aspects positifs et négatifs, mais les Vietnamiens, dans leur tradition de conduite, cherchent à mieux comprendre le passé avec ses points positifs, pour s’orienter vers l’avenir.

Le colloque international ayant pour thème « Échanges culturels franco-vietnamiens : réalisations et perspectives » se terminera dans l’après-midi du 17 avril.

TÙNG CHI/NDEL