Présentation de la pratique du culte de la Déesse-Mère des Vietnamiens en Russie

Mercredi, 06 décembre 2017 à 04:15:56
 Font Size:     |        Print
 

La cérémonie de "hâu dông" (communication entre les hommes et les esprits). Photo : VNA
 Font Size:     |  

NhânDân en ligne - L’Ambassade du Vietnam en Russie, en collaboration avec le Centre de recherche et de conservation de la pratique du culte du Vietnam, a organisé, le 5 décembre dans le complexe « Hanoi-Moscou » (Incentra), un séminaire sur le culte de la Déesse-Mère de trois palais des Vietnamiens, patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Cet événement a vu la participation, entre autres, de l’ambassadeur du Vietnam en Russie, Nguyên Thanh Son, de cadres de l’Ambassade du Vietnam, de médiums, de chercheurs, et d’étudiants russes suivant des études sur le Vietnam dans les universités à Moscou.

Au nom des médiums, ThichTâm Kiên a présenté les valeurs culturelles originales de la pratique du culte médiumnique de la Déesse-Mère. Il a souligné que le « hâu dông » (communication entre les hommes et les esprits) est le rite le plus important du culte de la Déesse-Mère, qui a souvent lieu dans les temples.

Un groupe d’artisans médiums a présenté des costumes pour la cérémoniede hâudông, en présentant des scènes de médiumnité typiques.

Selon la directrice adjointe du Centre de recherche et de conservation de la pratique du culte du Vietnam, Duong Thi Thu Hà, ce séminaire a pour objectif de présenter les valeurs de ce culte aux amis Russes et aux Vietnamiens résidant en Russie.

« La pratique du culte médiumnique de la Déesse-Mère destrois palais des Vietnamiens » a été reconnue par l’UNESCO en tant que Patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2016 », les artistes sont tenus de promouvoir les valeurs culturelles originale de cette pratique, a-t-elle fait savoir.

Pour sa part, l’ambassadeur du Vietnam en Russie, Nguyên Thanh Son, ahautement apprécié cet évènement.

NDEL