La fête “Nàng Hai” de l’ethnie Tày

Lundi, 17 juillet 2017 à 11:08:11
 Font Size:     |        Print
 

La préparation du culte pour pour inviter la Dame Lune à venir au monde. Photo: VOV.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le Ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme vient de promulguer la décision No 2459/QD-BVHTTDL portant sur la liste des patrimoines culturels immatériels nationaux. Selon laquelle, sept patrimoines culturels immatériels reconnus comprennent les fêtes traditionnelles, les métiers artisanaux traditionnels, les coutumes dans lesquels il y a la fête «Nàng Hai» (les filles de la Dame Lune) des Tày de la province de Cao Bang (au Nord).

La fête «Nàng Hai» est l'une des fêtes traditionnelles folkloriques de l’ethnie Tày dans la province de Cao Bang. Elle manifeste à la fois la religion des Tày, en reflétant l’aspiration des ethnies, notamment celle des Tày. Créée par les activités de vie et la production des paysans vivant dans les zones montagneuses, ceux-ci vivant dans des conditions naturelles dures, avec un niveau de culture sous-développé, cette fête souhaite toujours une année avec un bon climat, de bonne récolte, le bonheur et unevie bien nourrie et bien vêtue.Les aspirations des paysans des zones montagneuses sont confiées à la «Me Trang» (Dame Lune). Au fil du temps, la fête reste intacte dans la commune de Tiên Thành et la commune de Kim Dông, district de Thach An.

Selon les conceptions des Tày, il y a «Me Trang» dans le ciel, avec 12 fées, qui s’occupent de la vie et des récoltes des gens. La fête «Nàng Hai» est une cérémonie pour prier pour une bonne récolte, avec des danses et des chants pendant des nuits pour inviter les filles de la Dame Lune à venir au monde pour jouir de la fête et les aider à avoir un bon climat, une bonne récolte, une vie heureuse, etc.

Il s’agit d’une fête populaire à l’identité culturelle riche, exprimant la religion du culte à la «Déesse mère» des Vietnamiens. Cette fête a des valeurs culturelles et historiques profondes. La reconnaissance des patrimoines culturels immatériels, dont la fête «Nàng Hai» contribuera à la préservation et à la valorisation de la richesse des patrimoines culturels originaux des ethnies minoritaires du Vietnam.

NDEL