L’UNESCO accompagne le Vietnam dans la promotion de leurs patrimoines mondiaux

Dimanche, 16 avril 2017 à 06:17:28
 Font Size:     |        Print
 

La représentante en chef de l'UNESCO au Vietnam, Susan Vize et la délégation vietnamienne visitent le Temple de la Littérature de Hanoi. Photo: toquoc.vn
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Une délégation du Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, conduite par sa vice-ministre, Dang Thi Bich Liên et la représentante en chef de l'UNESCO au Vietnam, Susan Vize ont récemment visité le Temple de la Littérature de Hanoi et la Cité impériale de Thang Long.

*UNESCO: L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture

Au Temple de la Littérature de Hanoi, cette délégation a écouté l’histoire de la fondation et les valeurs de ce vestige national spécial.

Le Temple de la Littérature (Van Miêu - Quôc Tu Giam) a été édifié en 1070, puis est devenu la première université nationale du Vietnam en 1076 sous la dynastie des Ly (1010-1225). Il est connu pour ses grandes valeurs tant culturelles, historiques qu'architecturales...

Dans ce site, il y a des stèles en pierre portant les noms et les terres d'origine des premiers lauréats de ces concours impériaux, et ce depuis le premier concours de 1442. Entre 1442 et 1779, 124 concours de doctorat ont été organisés, mais seulement 82 sont gravés dans la pierre au Van Miêu - Quôc Tu Giam. Les stèles sont posées sur le dos de tortues de pierre, symbole d'immortalité.

Selon les historiens, ces stèles ont une grande valeur, tant historique et culturelle qu'artistique. Elles sont considérées comme des documents historiques sur la vie et l'œuvre des lauréats du régime impérial, ainsi que sur cette institution qu'étaient les concours mandarinaux. Chaque stèle est par ailleurs une œuvre d'art en elle-même, avec ses sculptures raffinées. À travers chacune d'elles, on peut suivre le développement des beaux-arts au Vietnam du XVe au XVIIIe siècles, ce qui confirme par ailleurs leur originalité par rapport à d'autres.

Inscrites en mars 2010 par l'UNESCO dans le registre «Mémoire du monde, région Asie-Pacifique», les stèles ont été reconnues ensuite, en juillet 2011, en tant que patrimoine documentaire mondial par l'UNESCO. Le site de Van Miêu-Quôc Tu Giam a été reconnu en mai 2012 vestige national spécial.

Mme. Susan Vize partage ses impressions dans le cahier de souvenir. Photo: toquoc.vn

À la Cité impériale de Thang Long, la délégation a visité le site de fouilles archéologiques, ainsi que des vestiges connus et la salle d’exposition des objets archéologiques.

Lors de ces visite, la représentante en chef de l'UNESCO au Vietnam, Susan Vize a exprimé son admiration devant le grand et précieux trésor des patrimoines du Vietnam en appréciant hautement la préservation et la valorisation de ces patrimoines du Temple de la Littérature de Hanoi et de la Cité impériale de Thang Long.

De son côté, la vice-ministre vietnamienne Dang Thi Bich Liên a déclaré que cette visite était une bonne occasion pour présenter à l’UNESCO les valeurs de ces patrimoines et les efforts du Vietnam dans la préservation.

Depuis 2010, de nombreux patrimoines du Vietnam ont été reconnus par l’UNESCO. C'est un honneur et une grande fierté. De plus, il s’agit également d’une bonne opportunité de promouvoir la terre, l’homme et les belles images du Vietnam auprès des amis internationaux, a ajouté Dang Thi Bich Liên.

La représentante en chef de l'UNESCO au Vietnam, Susan Vize et la délégation vietnamienne visitent la Cité impériale de Thang Long. Photo: toquoc.vn

(D’une superficie de 20ha, la section centrale de l'Ancienne Citadelle royale de Thang Long abrite le site archéologique du 18 rue Hoang Dieu et plusieurs vestiges historiques et culturels de l’Ancienne Citadelle royale de Thang Long,

En 1009, le roi Ly Công Uân fut intronisé, créa la dynastie des Ly. En juillet 1010, il décida de transférer la capitale de Hoa Lu (Ninh Binh) à la citadelle de Dai La. Dès le transfert de la capitale, Ly Công Uân fit construit la citadelle de Thang Long. La construction fut achevée au début de 1011…

La Citadelle royale de Thang Long a connu divers changements à travers l’histoire. Mais son centre, notamment la Cité pourpre interdite, est quasi maintenu. Comme les structures architecturales à l'intérieur de la citadelle royale ont été reconstruites et mis à jour à plusieurs reprises, ils expliquent la formation des couches de vestiges architecturaux et d’objets historiques au site archéologique du 18 rue Hoàng Diêu. Ces vestiges reflètent clairement la relation entre l’aménagement urbain et l'espace architectural ainsi que la succession des dynasties dans la construction de la Citadelle de Thang Long. Il s'agit d’une valeur unique et de premier plan de la section centrale de la Citadelle royale de Thang Long - Ha Noi.

Ici, les archéologues ont fouillé un grand nombre d’objets en porcelaine et céramique utilisés dans la Citadelle royale à travers divers stades de développement. Ces découvertes ont ouvert la voie aux chercheurs d'étudier la céramique de Thang Long et la céramique utilisée dans la Citadelle royale de Thang Long à travers les différentes dynasties. Ils sont également des preuves concrètes du niveau élevé du développement économique et culturel du pays. En outre, de nombreuses pièces en bronze et objets en porcelaine issus de la Chine, du Japon, de l'Asie occidentale ... y ont été découverts. Ce qui a prouvé que Thang Long d’antan a été le centre d'échanges culturels entre des pays de la région et le centre où se réunissent des valeurs qui sont la quintessence de l'humanité.

À 20h30 le 30 juillet 2010, lors de la 34e session du Comité du patrimoine mondial qui a eu lieu à Brasilia (Brésil), la section centrale de la Citadelle royale de Thang Long - Ha Noi a été reconnue en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO sur la base de trois critères importants: la durée historique et culturelle; sa continuité en tant que centre de pouvoir et la diversification et l'abondance des vestiges et des artefacts. Le 1er octobre, lors de la cérémonie d'ouverture de la 1000e anniversaire de Thang Long – Ha Noi, la Directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, les sciences et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a remis le certificat de patrimoine culturel mondial pour l'ancienne Citadelle royale de Thang Long aux dirigeants de Hanoi).

(Source: le Ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme).

NDEL