Palais de la Réunification: Témoin historique éloquent

Mercredi, 11 janvier 2017 à 05:55:52
 Font Size:     |        Print
 

Le Palais de la Réunification dans la ville portant le nom du Président Hô Chi Minh. Photo: Minh Duy/NDEL.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Situé au cœur de Hô Chi Minh-Ville, également connu sous le nom de Palais de l'Indépendance, le Palais de la Réunification est un monument spécial et significatif de l’œuvre révolutionnaire du peuple vietnamien.

Situé dans la rue Nam Ky Khoi Nghia, le Palais de la Réunification, autrefois appelé palais Norodom, a été construit entre 1868 et 1873 sur l’ordonnance du gouverneur du Sud du Vietnam, Lagrandière. Puis, ce bâtiment a été reconstruit sur ordre de Ngô Dinh Diêm, président du régime de Saigon en 1962, suivant le plan du premier architecte vietnamien à avoir remporté le Prix de Rome, Ngô Viêt Thu.

Cet ouvrage est conçu suivant l’architecture moderne tout en comportant des particularités traditionnelles orientales. L’architecte Ngô Viêt Thu s’est inspiré des conceptions symboliques de l’Extrême-Orient pour concevoir le palais à partir de divers idéogrammes. Couvrant une superficie de 12 hectares avec trois étages principaux, deux mezzanines, un sous-sol et une terrasse, le Palais de la Réunification reproduit l’idéogramme chinois «chance».

Lorsque la construction du palais est achevé , il est devenu le siège du gouvernement de la République du Vietnam. Il a servi de résidence et de lieu de travail de Nguyên Van Thiêu, qui était alors Président de la République du Vietnam, d’octobre 1967 au 21 avril 1975. Le 30 avril 1975, le drapeau du Front national de libération du Sud Vietnam a flotté sur le toit du palais. En novembre 1975, lors de la conférence de négociation politique sur la réunification du Sud et du Nord, le Gouvernement révolutionnaire provisoire a décidé de le rebaptiser Palais de la Réunification. Le 25 juin 1976, il a été reconnu comme vestige historique spécial.

Se trouvant au centre-ville, à proximité d’un ensemble de bâtiments historiques bien-connus de Hô Chi Minh-Ville comme la cathédrale Notre-Dame, la Poste centrale et le parc du 30 avril, le Palais de la Réunification est actuellement une destination attrayante à l’égard des touristes vietnamiens et internationaux.

Salle des banquets pouvant abriter une centaine de convives. Minh Duy/NDEL.

Salle du conseil des ministres. Photo: Minh Duy/NDEL.

Des réceptions de quelques 500 invités étaient tenues dans la salle de cérémonie, parmi lesquelles la présentation des nouveaux cabinets ministériels. Photo: Minh Duy/NDEL.

Du 19 au 23 octobre 1972, les six entretiens entre le Président de la République du Vietnam, Nguyên Van Thiêu, et le conseiller du Président américain Nixon, Henry Kissinger, ont été tenus dans ces deux salons de réception. Photo: Minh Duy/NDEL.

Salon des Ambassadeurs: les Ambassadeurs y venaient présenter leurs lettres de créances au Président en présence du ministre des Affaires étrangères. Photo: Minh Duy/NDEL.

L’épouse du Président (la Première madame) recevait dans ce salon de réception les épouses des hommes d’État et les responsables des organisations de bienfaisance nationales et internationales. Photo: Minh Duy/NDEL.

Salle de divertissement. Photo: Minh Duy/NDEL.

L'hélicoptère UH1 du Président Nguyên Van Thiêu. Photo: Minh Duy/NDEL.

Le Palais de la Réunification donne sur l'avenue Lê Duân. Photo: Minh Duy/NDEL.

MINH DUY/NDEL