L’Opéra de Hanoi dans le processus de modernisation du théâtre vietnamien au début du XXe

Mercredi, 29 juin 2016 à 05:26:40
 Font Size:     |        Print
 

Dr. Ngô Tu Lâp, directeur adjoint de l’IFI, prononce son discours.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - «Cette conférence porte non seulement sur l’Opéra de Hanoi et la vie de son premier directeur, Claude Bourrin, mais aussi sur la modernisation du théâtre vietnamien au début du XXe», a souligné, cet après-midi, 29 juin, à Hanoi,le Dr. Ngô Tu Lâp, directeur adjoint de l’Institut Francophone International (IFI).

Organisée par l’IFI relevant de l’Université Nationale du Vietnam (UNV) de concert avec l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), la conférence intitulée «L’Opéra de Hanoi dans le processus de modernisation du théâtre vietnamien au début du XXe siècle» a été menée par Corinne Flicker, spécialiste française du théâtre et maître de conférences en Littérature française au Centre Interdisciplinaire d’Études des Littératures d’Aix-Marseille (CIELAM).

En retraçant le parcours de Claude Bourrin, Corinne Flicker étudie l’exportation en Indochine du modèle théâtral parlé, en questionnant le choix du répertoire sélectionné par Claude Bourrin qui défend un théâtre littéraire afin de rehausser la qualité artistique théâtrale.

La maître de conférences en littérature française au CIELAM, Corinne Flicker.

«Les archives que Claude Bourrin a laissées constituent une source inestimable d’informations sur la vie théâtrale au Vietnam, dont elles retracent un demi-siècle d’histoire», a fait savoir cette spécialiste théâtrale française.

«Ces documents sont constitués de programmes de spectacles dans lesquels Claude Bourrin a joué, de comptes rendus de spectacles dans la presse française indochinoise, de photographies de mises en scène, etc», a-t-elle ajouté.

TEXTE ET PHOTOS: KHANH GIANG/NDEL