Le chant choral vietnamien sur la scène internationale

Samedi, 29 juillet 2017 à 10:34:45
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration: VOV.

Nhân Dân en ligne - Pour la troisième fois, le chœur Sol Art du Vietnam a remporté une médaille d’or lors du concours international du chant choral Johannes Brahms 2017, qui s’est tenu du 5 au 9 juillet dernier, à Wernigerode, en Allemagne. De plus en plus sûrs d’eux, les choristes vietnamiens se familiarisent peu à peu avec la scène internationale.

Quelle fierté, quelle joie lorsque le nom du Vietnam est cité lors de la remise des prix du concours de chant choral Johannes Brahms. Le plus jeune membre du chœur Sol Art n’a que 7 ans!

Cette fois encore, nos choristes ont triomphé dans la catégorie chants folkloriques. En 2011 et 2013, ils avaient déjà enchanté le public européen par une série de chansons traditionnelles.

Cette année, en plus du genre folklorique, les choristes vietnamiens se sont pour la première fois mesurés dans une catégorie plus difficile, le chant choral féminin. Malgré les exigences élevées de cette catégorie, la chef d’orchestre Dang Châu Anh, qui représente le Vietnam au Conseil mondial du chant choral (World Choir Council), a voulu donner à ses choristes une opportunité de se faire remarquer sur la scène internationale.

«En fait, notre ambition dans le concours féminin était plutôt modeste et on a vu juste. Notre chœur féminin a obtenu la médaille d’argent avec une note assez élevée. C’est dans la catégorie folklorique que nous avons conservé notre élan des derniers concours pour décrocher notre médaille d’or. Il s’agit là d’un bon résultat pour le Vietnam, quand on connaît la valeur des autres chœurs, tous aussi performants les uns que les autres, que ce soient les Danois, les Norvégiens, les Sud-Africains, les Turcs, les Philippins et surtout les Allemands, pour ne citer que ceux-là.»

Le charme et le talent des choristes vietnamiens leur ont valu d’être invités par le maire de Wernigerode en personne à se produire à la place devant la mairie, où se déroulaient les cérémonies d’ouverture et de clôture, le défilé ainsi que les concerts d’amitié donnés dans le cadre du concours.

Le folklore est décidément un atout des choristes vietnamiens que la chef d’orchestre Dang Châu Anh souhaite valoriser.

«Notre tactique, c’est de nous investir surtout dans le chant folklorique qui permet de nous démarquer des autres troupes et qui présente au mieux la culture vietnamienne dans sa diversité au monde. Chaque année, nous participons à des concours internationaux avec des chants venus de régions différentes. La première année, nous avions présenté trois chansons issues des Hauts-plateaux du Centre. La deuxième année à Wernigerode, nous avions apporté des airs du delta du fleuve Rouge. Et cette année, c’était une sélection de chants du Nord, du Centre et du Sud du pays. Nous nous sommes donné la mission de faire découvrir au monde la beauté de la musique vietnamienne.»

2011, année de la première participation du chœur Sol Art au concours Johannes Brahms de Wernigerode, a permis au chant choral vietnamien de s’ouvrir et de se faire connaître au-delà des frontières. Depuis cette date, le pays ne s’est pas contenté d’envoyer ses choristes dans les concours internationaux, il en organise aussi sur son territoire. Le vieux quartier de Hoi An, dans la province de Quang Nam, est ainsi devenu un lieu de rendez-vous périodique de choristes venus du monde entier.

THU HOA/VOV