La fête Ok Om Bok et la course de pirogue de Soc Trang

Mardi, 11 juillet 2017 à 11:09:32
 Font Size:     |        Print
 

La course de Ghe Ngo des Khmers est un des produits touristiques originaux de la province de Soc Trang. Photo: http://baodautu.vn.

Nhân Dân en ligne - La fête de Ok Om Bok et la 3ème course de Ghe Ngo (pirogue) de la région du delta du Mékong 2017 auront lieu du 28 octobre au 3 novembre, dans la ville de Soc Trang, a fait savoir le Service de l’Information et de la Communication de Soc Trang.

La fête de Ok Om Bok et la course de Ghe Ngo de Soc Trang sont des produits culturels représentatifs des ethnies khmères, au service du tourisme orienté vers la coopération régionale, et lié à la réalisation des objectifs de préservation et de valorisation des valeurs des ethnies khmères du Delta du Mékong.

Lors de la fête, sont prévues diverses activités, dont la course de Ghe Ngo composée de 45 équipes de la province et de 45 équipes des provinces avoisinantes, la fête du culte à la lune, la fête du lâchage du Lôi Protif, la reconstitution de la pirogue de Cà Hâu, etc.

En plus, dans le cadre de la fête, il y aura d’autres activités, dont la foire commerciale, d’exposition et de tourisme avec 500 stands, afin de présenter les réalisation économies, culturelles et sociales de la province de Soc Trang; l’exposition des modèles avancés dans la production agricole, l’élevage des produits aquatiques liés à la production des ethnies, notamment des Khmers ; le festival ; le concours culinaire; et la présentation du riz local, etc.

Selon le directeur adjoint du Service de la Culture, des Sports et du Tourisme de la province de Soc Trang, Phan Van Sau, cette année la fête a des nouveautés par rapport aux années précédentes. Ce sera la première fois que la fête Ok Om Bok et la course de pirogue de Soc Trang seront au niveau régional, dans le delta du Mékong. Auparavant, seule la fête de la pirogue était organisée au niveau régional.

Ce sera également la première fois que cet événement présentera la fête des rues, avec la participation de nombreux élèves, étudiants et artisans khmers, a-t-il fait savoir.

NDEL